HYPERLOOP : le train supersonique du futur

Vision futuriste hyperloop
Le projet « Hyperloop » a été lancé en 2013 par Elon Musk, milliardaire américain déjà à l’origine des voitures électriques Tesla et des lanceurs de satellites SpaceX.
L’invention originale, décrite dans un document de quarante pages, se rapporte à un train de transport propulsé par un coussin d’air, évoluant dans un tube géant à basse pression, alimenté par les énergies renouvelables, permettant de relier les grandes capitales. Les vitesses théoriques oscilleraient entre 1200 et 6500 km/h. À1200km/h, San Francisco ne serait plus qu’à 30min de Los Angeles. 
Elon Musk a laissé son invention libre de droits à charge que des entrepreneurs se l’approprie et la développe. Trois start-ups, Hyperloop TT, Hyperloop One et Transpod se sont lancées pour relever le défi.
Des projets de développement ont d’ores et déjà été conclus pour réaliser des essais en vue de relier les principales villes de République Tchèque, d’Abu Dhabi ou de l’Ohio. Plus près de nous, la communauté urbaine de Toulouse a signé un partenariat avec une de ces start-ups pour démarrer des essais. Un projet s’est également monté à Limoges.
Même si la « lévitation passive », adaptation de la technologie de la sustentation magnétique, en est encore au stade des études et des tests expérimentaux, la participation de General Electric et de la SNCF au capital de ces start-ups laisse à penser que les perspectives de développement du train à « hypervitesse » sont prises très au sérieux par les grands opérateurs actuels du transport.
 
Aller plus loin:
L’invention originale d’Elon Musk:
Les start-ups développant cette invention:
Publicités