BERLIN: Histoire, modernité et développement durable

Berlin porte de Brandebourg
Capitale de l’Allemagne réunifiée et pôle de ralliement de la jeunesse branchée et artiste européenne, Berlin est une ville chargée d’histoire, à l’éclectisme culturel unique, à la vie nocturne foisonnante, aux espaces verts omniprésents, à l’offre culinaire généreuse, et au coût de la vie incroyablement bas pour une grande métropole.
Berlin est liée indéfectiblement à de nombreux épisodes dramatiques de l’histoire européenne : terre d’accueil des huguenots français, capitale des États des Hohenzollern, de l’Allemagne nazie et symbole de la division allemande.
La visite du château de Charlottenburg, résidence d’été des rois de Prusse, du Reichstag, du Mémorial de l’Holocauste, de la porte de Brandebourg et du Mur de Berlin, sont des incontournables d’une plongée dans son passé troublé.
Par ailleurs, l’offre muséale est y exceptionnelle.
Berlin compte plus de 170 musées notamment dans l’ile des Musées. Les collections constituées dès la Renaissance par les « Electeurs », en passant par Frédéric II et sous la république de Weimar sont d’une grande richesse : œuvres expressionnistes (Nolde, Kirchner…) au Neue Nationalgalerie, œuvres du XIIIe au XVIIe (Dürer, Memling, Botticelli, Rembrandt… ) à la Gemalde Galerie, oeuvres avant garde au Musée du Bauhaus…
Most-popular-neighbourhoods-for-student-accommodation-in-berlin.png
Comptant plus de 20 000 artistes venus de toute l’Europe, du fait de ses loyers bon marché et de son dynamisme culturel, les évènements culturels se succèdent tout au long de l’année. Elle est une des grandes capitales européennes du design (7000 agences de design), de l’architecture, de la musique et de la mode. La rue berlinoise est une source permanente d’inspiration.
Célèbre depuis les années 1920 pour sa vie nocturne alternative, urbaine, sans limites, elle attire les noctambules du monde entier qui profitent aujourd’hui de ses raves parties, concerts electros dans de véritables temples de la musique underground (le Berghain installé dans une ancienne centrale électrique, le Watergate ou le Trésor).
Elle est aussi un grand centre de la musique classique [Philarmoniquee de Berlin], partie intégrante de la culture allemande.
Ce qui surprend, outre ce mariage architectural singulier entre le moderne et le classique, c’est son étendue (quatre fois Paris intra-muros) et ses multiples espaces verts (plus de 2500 parcs) qui en font une ville aérée et non embouteillée aux avenues très larges.
volksupark-friedrichshain_1464337119.jpg
C’est un peu la campagne à la ville, les espaces verts étant de vrais lieux de vie (jardins communautaires, lieux de pique-nique…). Le parc de Tiergaten a une superficie de plus de 200 hectares ! Le parc Victoria, doté de cascades et de jets d’eau et datant du XIXè offre un superbe point de vue sur la ville.
Les restaurants très abordables (les fameux Imbiss où le plat du jour est à moins de 5 €) proposent des spécialités berlinoises (currywurst ou saucisse au curry, boulettes ou boulettes de viande, pfannkuchen ou beignet à la confiture). La cuisine internationale ou fusion est aussi à l’honneur (Kimchi Princess ou Akemi). Sans oublier les bières berlinoises, que ce soit la Berliner Kindl (« Enfant de Berlin ») ou la Berliner Weisse.
Le Kurdürstendamm, sorte de Champs Elysées berlinois, s’étendant sur 3,5 km et reliant les anciens secteurs est et ouest,  foisonne de boutiques de mode, de grands magasins et de commerces. Les centres commerciaux sont des concept-stores très étudiés (Bikini Berlin, Andreas Murkudis).
La meilleure période pour s’y rendre est la fin du printemps, l’été ou l’automne.
Indéniablement, la capitale allemande est un pôle d’attraction culturel, festif et créatif unique en Europe, favorisé par un faible coût de la vie.
Elle insuffle à ses visiteurs une plongée dans l’histoire, une énergie créative et propose un mode de vie bohème original.
 

 

Publicités