GENERATION GRANDIOSE: la plus grande des générations ?

Parents des Baby-boomers et enfants de la génération perdue, les personnes nées entre 1911 et 1924 forment la génération grandiose (« the greatest generation ») selon le terme donné par le journaliste américain Tom Brokaw.

Ces cohortes occidentales ont grandi durant la Grande Dépression, combattu et contribué dans les usines à l’effort de guerre durant la Seconde Guerre Mondiale et enfin, construit la puissance économique de leur nation, ouvrant une des époques les plus prospères de l’Histoire.

gg8

Confrontée à des défis, des épreuves économiques, sociales, militaires majeures, cette génération a montré à chaque fois un instinct de survie, un esprit de responsabilité, une adaptabilité et une persévérance extraordinaires.

Après le krach du marché boursier, elle a connu durant sa jeunesse l’effondrement économique et la misère sociale (un quart de la main d’oeuvre américaine étant sans emploi et des centaines de milliers de personnes sans abris, plus de quatre millions d’agriculteurs indépendants et leur famille devenant des nomades affamés suite à une sécheresse de longue durée dans les années 1930).

Elle a ensuite combattu sur deux continents et trois océans l’alliance des dictatures fascistes durant quatre longues années au prix de lourds sacrifices humains, d’une planification et une ingénierie sociale de l’effort de guerre à une échelle épique.

Après la guerre, cette génération s’est lancée avec la même foi et le même engagement dans le développement de la puissance et de la prospérité de leur nation permettant aux générations suivantes, par leur travail et leur abnégation, d’accumuler richesse économique, poids politique et liberté.

Selon Tom Brokaw, « ces hommes et ces femmes ont développé des valeurs de responsabilité personnelle, de devoir, d’honneur et de foi exceptionnelles leur permettant de vaincre le régime hitlérien, construire l’économie américaine, faire des progrès dans la science et mettre en oeuvre des programmes visionnaires telle l’assurance maladie. » Faisant face à chaque étape de leur vie à de grands défis, ils se sont lancés dans des réalisations d’une ampleur inégalée.

gg6

Surmonter autant d’épreuves ayant marqué l’Histoire avec maturité et  résilience n’a été possible que parce que cette génération a développé des valeurs indispensables à sa survie:

  • le sens des responsabilités: embrassant la responsabilité personnelle avec fierté et sans rechigner;
  • la frugalité: ayant grandi durant la Grande Dépression, ils ont appris à vivre avec moins, être satisfaits de biens acquis durement utilisés jusqu’à l’obsolescence (leur fonctionnalité et leur robustesse étant privilégiés);
  • l’humilité: ayant connu des épreuves effroyables vécues durant la guerre, et forts du sentiment du devoir accompli, la discrétion a pris le pas sur la publicité de leur courage ou de leur héroïsme;
  • la loyauté et l’engagement marital: le mariage étant un engagement fort, le divorce une option inenvisageable (des mariages célébrés en 1940, 1 sur 6 ont fini en divorce contre 1 sur 2 actuellement), poussant à faire des compromis et à traverser les épreuves à deux coûte que coûte;
  • le civisme: témoignant d’un respect des règles en société et d’une forte croyance dans le pouvoir de l’autorité centrale;
  • l’ardeur au travail: concentrés sur l’objectif et la mission à accomplir, seul un labeur honnête pouvant procurer de bonnes choses, une sécurisation de leur famille prioritaire sur l’ épanouissement personnel,
  • le sens du défi: les défis qu’ils ont surmontés ont construit leur caractère et raffiné leur âme;
  • la simplicité: ayant un fort sens commun et une approche équilibrée de la vie, ils ont fui la complication, allant à l’essentiel, au pratique.

Cette génération grandiose n’a, dans l’ensemble, jamais exigé d’hommages de ses descendants qui ont profité de ses sacrifices. Elle n’était pas parfaite non plus, certains membres de cette génération G.I. (ou « Gouvernement Issue » ou « Galvanised iron ») commettant des exactions répréhensibles. D’autre part, sa croyance dans la toute puissance de la nation américaine a connu des errements majeurs (guerre du Viet Nam, guerre de Corée…) condamnés par les générations suivantes.

Avec la disparition progressive des membres de cette Grande Génération, ses valeurs cardinales ont été supplantées par l’individualisme, la recherche de l’épanouissement personnel, le consumérisme, la fragilisation de la structure familiale et la complexification.

gg5

Confrontées à des défis économiques, politiques et environnementaux majeurs, les nouvelles générations (Millennials et Centennials) paraissent reprendre à leur compte certaines des valeurs véhiculées par leurs grands ainés, laissant peut-être augurer un regain de l’esprit de responsabilité individuelle et sociétale ?

Aller plus loin:

Les grandes générations sociales occidentales du XXe et XXIe siècle

Tom Brokaw- The Greatest Generation

Publicités