SARDAIGNE : l’ile aux merveilles

Sardaigne

Destination de rêve pour les amateurs de plages, de soleil et de détente, célèbre pour sa côte Émeraude fréquentée par les yachts de milliardaires, la Sardaigne est une ile aux paysages très variés et aux endroits préservés, recélant des trésors d’archéologie, de culture, de gastronomie et d’hospitalité.

 

Parfois surnommée la Caraïbe de Méditerranée, avec près de 1850 km de côtes, l’ile offre une grande diversité de plages de sables blanc, de criques inaccessibles ou de spots nautiques de réputation mondiale.

La Cota Smeralda dans la région de la Gallura (Olbia-Tempio) tire son nom de la mer couleur vert émeraude dans laquelle se jettent des falaises de granit rose. Paradis de la faune, de la flore et de la jet set, ses nombreuses petites baies sont très recherchées.

 

La côte Nord-ouest est le paradis des windsurfeurs avec ses conditions de vent parfaites (Capo Caccia), des plongeurs avec ses galères romaines englouties, ses espèces rares de poissons et des amateurs de côtes sauvages (grotte de Neptune).

 

La côte ouest, qui échappe au tourisme de masse, comporte de nombreuses plages de sable de quartz brillant (Spiaggiadi Is Arutus près d’Oristano).

 

La côte sud autour de Cagliari dispose de longues plages de sable fin dont certaines sont sauvages et peu fréquentées.

 

La côte est est le véritable joyau de l’ile (Ogliastra) avec ses paysages magnifiques, ses rochers et ses montagnes.

 

La Sardaigne compte neuf parcs naturels dont trois nationaux à vocation de protection de la faune (flamands roses, ânes blancs, chevaux sauvages, dauphins,…) et de la flore, certaines espèces endémiques étant communes avec la Corse. Deux parcs nationaux sont situés sur l’ile d’Asinara et l’archipel de la Maddalena. Le troisième, le plus vaste, allant du golfe d’Orosei au massif de Gennargentu (1800m), donne l’opportunité de découvrir le coeur de la Sardaigne rurale.

 

Riche de 5000 ans d’histoire, l’ile recèle plus de 7000 monuments de pierre de la civilisation millénaire des Nuraghes, dont certains remontent à 1800 av JC (« Su Nuxari » à Barumini dans l’Oristano, classé au patrimoine de l’humanité, est une pure merveille).

 

Les villes de Cagliari (capitale de la Sardaigne), Alghero, Castel Sardo ou Bossa sont de véritables villes-musées où l’influence carthaginoise, romaine, aragonaise, pisane façonne le patrimoine architectural.

 

Les nombreuses fêtes populaires, avec leurs danses folkloriques et chants polyphoniques (« Canto a tenter ») sont des moments privilégiés à ne pas rater pour s’imprégner de l’âme traditionnelle sarde.

Quant à la cuisine, elle est à la fois rurale et maritime. Elle tourne autour des soupes, du pain, du fromage, de l’huile d’olive, de la viande, des poissons et des fruits de mer… et des pâtes. Le pain fin Carte di Musica ou Carasau avec de la sauce tomate et un œuf frit au milieu est une des spécialités, tout comme le Su Porchettu, cochon de lait à la broche. Il existe trois types de pâtes : les malloreddus (pâtes au safran, sauce tomate et fromage de brebis Pecorino), les ciciones (pâtes au safran et à la viande) et les culingliones (raviolis farcis aux épinards avec sauce tomate, basilic et pecorino). Thons, langouste et oursins sont également au menu. Le dessert emblématique est le seadas (gâteau a base d fromage frais arrosé de miel).

 

L’ile ayant une forte tradition viticole, quelques grands vins sont à découvrir tels que le Vernaccia (vin blanc d’Oristano) ou le Cannonau (vin rouge). Les digestifs sardes ne sont pas en reste : le mirto (liqueur de myrte), le grappa ou le filu e ferru pour les plus téméraires.

Les possibilités d’hébergement sont multiples, en particulier, l’agritourisme (forme de bed and breakfast à la ferme) qui est très répandu et permet de visiter des zones rurales authentiques.

À deux heures de vol de Paris, facile à visiter en voiture (ferrys au départ de Marseille et Toulon), la Caraïbe de l’Europe, qui bénéficie d’un climat méditerranéen (de 15 à 25 degrés le long de l’année), se visite toute l’année:

-au printemps, pour vivre la culture et la nature en fleur (randonnées et trekkings),

– en été, pour profiter de la mer (sports nautiques, plage),

– et en automne, pour se baigner jusqu’en octobre ou vivre les fêtes traditionnelles telle celle des vendanges.

Ile magnifique, aux paysages sublimes changeant au gré des saisons, au patrimoine historique riche, aux traditions culturelles et gastronomiques multiples, la Sardaigne est une ile millénaire, authentique, très éloignée de l’image luxueuse et superficielle que peut parfois lui donner les facéties de la jetset sur la côte Smeralda. 

Aller plus loin :

DESTINATIONS : les iles, univers singuliers

Publicités