MANAGEMENT A DISTANCE : défis et bonnes pratiques

manager à distance

Près de 20 % des collaborateurs travaillent à distance de leur manager, qu’ils soient « virtuels » (travaillant dans un autre lieu que celui du manager), gérés à distance (le manager étant souvent en déplacements) ou disposent d’horaires flexibles ou aménagés et travaillent pour partie au bureau et à domicile. En 2020, cela pourrait concerner 40 % des emplois d’où la nécessité de former les managers à cette nouvelle donne.

Le management à distance est le management de collaborateurs physiquement éloignés de leur manager et de leurs collègues, car travaillant d’un autre lieu géographique.

Management à distance

Quelles sont les difficultés liées au management à distance ?

  •  l’affaiblissement du lien, de la cohésion d’équipe et du sentiment d’appartenance, du fait de l’absence de relations interpersonnelles directes ;
  •  la difficulté de communiquer ou d’utiliser des outils numériques favorisant la proximité et le dialogue ;
  • la gestion des conflits, plus difficile à distance ;
  • les modalités de planification et de reporting devant éviter de tourner au « tout contrôle » ;
  • la circulation de l’information, généralement cloisonnée en entreprise ;
  • le suivi de la motivation et de l’engagement.

De fait, l’éloignement des collaborateurs nécessite de renforcer la proximité.

manager à distance
Quelles bonnes pratiques le manager à distance peut-il adopter 
 ?

Pour palier l’éloignement géographique, le manager doit :

  • abandonner le management pyramidal hiérarchique au profit d’un management transversal, d’influence et de leadership qui favorise le sens, le faire comprendre, le partage, la cohésion et la responsabilisation ;
  • conserver une présence et un lien fort. Selon l’usage, le manager utilisera l’outil approprié (email pour le factuel, SMS pour les demandes courtes, et voix et image pour ce qui relève de l’émotion ou du face à face). Il est nécessaire de planifier des réunions physiques séquencées le long de l’année ;
  • veiller au respect de la culture d’entreprise (valeurs, règles de conduite, process…) ;
  • fixer les règles du jeu, les responsabilités et les attentes au travers de feuilles de route discutées préalablement (objectifs, échéances) et d’outils de reporting adaptés ;
  •  former le collaborateur aux outils permettant de communiquer de façon synchrone et de visualiser l’information ;
  • être attentif au partage de l’information, à l’interdépendance et à l’esprit d’équipe en favorisant la coopération entre collaborateurs par l’usage des réseaux sociaux d’entreprise, de plateformes de coopération (espaces collaboratifs) ou d’outils de travail partagé (outils de veille, plannings) ;
  • personnaliser la relation avec chacun, en alternant les temps faibles (échanges informels, repas…) et les temps forts (réunions, entretiens, point téléphoniques), afin de détecter les signaux faibles et pour renforcer la confiance ;
  • gérer la montée des compétences, les besoins en formation et la gestion de carrières ;
  • donner des signes d’attention réguliers, valoriser les contributions de chacun, célébrer les réussites à l’échelon de la société ;
  • placer le collaborateur à distance sur un pied d’égalité avec les autres collaborateurs ;
  • respecter les horaires de travail et la vie privée ;
  • être à l’écoute, disponible et réactif pour parer à toutes difficultés ;
  • faire confiance, responsabiliser et lâcher prise.


La gageure du management à distance est de maintenir la proximité en dépit de l’éloignement de sorte que la transmission des informations, la fixation des objectifs, le suivi de l’activité et le respect de l’évolution des collaborateurs à distance soient identiques, voire renforcés, par rapport à ceux de leurs collègues évoluant sur le même lieu de travail que le manager.

Cela nécessite de la part du manager une implication de tous les instants, beaucoup de flexibilité et d’organisation, le maintien d’une culture et de valeurs fortes, des outils numériques adaptés pour obtenir une responsabilisation et une motivation des collaborateurs à distance génératrices de performance.

Publicités