CADIX : la belle Andalouse du bout du monde

Promenade de bord de mer à Cadix

Située en Andalousie dans l’extrême sud-ouest de l’Europe continentale, Cadix (Cadiz en espagnol) est une des plus anciennes villes d’Europe (4000 ans d’histoire).

Sa situation géographique exceptionnelle, sa richesse patrimoniale, ses plages de sable  fin à l’infini et sa population hospitalière et artiste en font un lieu préservé, dernier bastion de l’âme andalouse.

Construite sur une ile reliée au continent par un banc de terre et de sable fin, Cadix est entourée par l’océan, donnant un sentiment de bout du monde. cadix

Centre névralgique de la « Costa de la Luz » (lumineuse 365 jours par an), elle est entourée de longues plages de sable blanc et fin comme saupoudré. La plupart étant désertes, elles constituent de véritables paradis pour les familles, les kitesurfeurs ou les windsurfeurs.

En gagnant le centre historique par la route longeant l’océan, on admirera la grande plage de la Cortadura, celle de la Victoria et ses chiringuitos ainsi que la très authentique plage de la Caleta, offrant de sublimes couchers de soleil.

Le centre historique étant très compact, il se visite à pieds.

Tel un mini-Manhattan européen à taille humaine, les rues sont perpendiculaires, débouchant à chacune de leurs extrémités sur l’océan. Différents circuits balisés d’une trentaine de minutes permettent de découvrir les lieux emblématiques de la charmante cité.

Située dans le quartier del Populo, la Cathédrale majestueuse, achevée en 1839, étonne par son style néoclassique. L’ascension d’un de ses clochers, la tour de Poniente, réserve un sublime panorama sur les 127 tours de la ville. La vieille cathédrale toute proche, aux azulejos polychromes, mérite également le détour, tout comme le théâtre romain datant de la fin du Ier siècle après JC.

Tout près de là, la visite des deux imposants châteaux médiévaux, gardiens de la cité, celui de Santa Catalina et de San Sebastian, s’impose.

Pour partager le rythme nonchalant et la conversation pétillante et généreuse des Gaditans (Cadix s’appelant auparavant Gades), on s’attardera sur la Plaza de Mina, de forme rectangulaire dotée d’une promenade encerclée d’arbres et de réverbères en acier et d’une zone centrale divisée en parterres, la Plaza de San Antonio, la Plaza de la Candeleria aux parterres parcourus de pergolas en bougainvilliers et la Plaza de Espana où se trouve le Monument commémorant la constitution libérale de 1812.

La majestueuse promenade Carlos III relie la promenade Alameda de Apodaca au parc Genoves (équipé de fontaines, cascades, espaces de concerts, cafés). Elle n’est pas sans rappeler celle du Malecon de la Havane. D’ailleurs, Cadix est souvent surnommée « la petite Havane » même s’il serait plus juste d’appeler la Havane, la grande Cadix.

Pour se délecter des spécialités locales, le marché des Abastos achevé en 1837 sur la place Libertad est l’endroit idéal. mercado_de_abastos15

Plus vieux marché couvert d’Espagne, regorgeant de fruits et légumes, de poissons et de fruits de mer, il est particulièrement indiqué pour le déjeuner.

Cadix est la ville du poisson par excellence. On en consomme midi et soir, qu’il soit frit ou frais.

Paellia

On pourra écouter du flamenco dans les nombreux bars de la ville, en particulier dans le quartier gitan, et au bar « El Pelicano », accueillant régulièrement des mini-spectacles.

Une merveilleuse façon de partager des moments inoubliables avec les Gaditans est de s’y rendre lors du Carnaval annuel au mois de février qui concentre les énergies artistiques et festives de la moitié des habitants de la ville !

Un autre moment exceptionnel est celui de La Semaine Sainte à Pâques, une des fêtes les plus intéressantes d’Espagne, faisant l’objet d’une grande passion, d’une dévotion débordante de la part des 31 confréries et d’un grand engouement dans la population (nombreuses ornementations dans les rues de la ville). 

« Être heureux avec ce que l’on a », telle est la devise épicurienne et stoïcienne des Gaditans. Fortement touchés par le chômage, du fait de la fermeture des chantiers navals, ils sont empreints d’une philosophie positive de la vie liée à la fierté de vivre dans un endroit aussi authentique et chargé d’histoire.

CadixLa Tacita de plata (la petite tasse d’argent) est l’autre surnom de Cadix, parce qu’elle scintille au soleil sur la mer.

Cadiz-Spain

Posée sur un rocher au milieu de l’océan, à laquelle on accède par un isthme étroit, Cadix est sans conteste une des villes du bout du monde les plus charmantes, apaisantes et authentiques qui soit, ses habitants partageant une douceur de vivre à l’Andalouse faite de simplicité et de générosité.

Aller plus loin:
Publicités