TANGER : la cité blanche du Détroit

En sortant de Tanger par l’ouest, la route traverse une forêt de pins parasols jusqu’au cap Spartel et son vieux phare.La côte atlantique est sillonnée de petites falaises de grès et de plages secrètes jusqu’aux grottes d’Hercule, à l’ouverture à la forme inversée d’Afrique, où le demi-dieu Hercule se serait reposé après avoir réalisé ses douze travaux.
À quelques kilomètres de Tanger, la charmante station balnéaire d’Asilah sur la côte méditerranéenne,ou les superbes médinas de Tétouan et de Chefchaouen (inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO) valent le détour.
Cité millénaire cosmopolite, Tanger est une métropole accueillante, aux portes de l’Europe, qui requiert un séjour prolongé pour en apprécier toutes les richesses.

Laisser un commentaire