L’ECONOMIE DE LA TRANSFORMATION : la prochaine économie

Une expérience ultra-individualisée menant à la co-création

L’économie de transformation est fondée sur l’ultra-personnalisation. Elle nécessite que le consommateur soit actif et impliqué. Quant à la marque, elle doit s’adapter au client et être conduire le changement.

Au-delà de la simple « expérience », il s’agit de créer une relation émouvante entre l’utilisateur et la marque, une connexion qui débouche sur un dialogue et une co-création. La qualité de ces interactions hautement personnalisées et transformatrices va constituer la valeur de la marque.

Le consommateur influence la marque qui influence à son tour le consommateur. Cette relation cyclique et réciproque mène à un changement mutuel puissant, authentique et évolutif.

Quelles expériences uniques entrainent des transformations durables chez les individus ?

Dans son ouvrage « Flourish », le psychologue positif  E.Seligman décrit cinq expériences uniques (modèle PERMA) déclenchant une motivation profonde et intense ainsi que des transformations durables :

  • l’émotion positive,
  • l’engagement,
  • les relations profondes avec les autres,
  • le sens,
  • l’accomplissement.

Suite, page suivante : cliquer sur « 3 » ci-dessous