PRAGUE : la « capitale magique de l’Europe »

La cuisine traditionnelle tchèque est copieuse et variée. Les viandes sont mises à l’honneur (influences allemandes et autrichiennes) tout comme les pommes de terre et les légumes racines. La soupe y est une institution : soupe à base de pommes de terre, soupe aux choux et au lard, soupe à l’ail ou aux oignons, soupe aux lentilles.

Bien que hongrois, le goulash fait partie de la gastronomie tchèque. Le rôti de bœuf à la crème accompagné d’airelles et le porc servi avec du chou sucré sont des plats de fêtes tchèques. Les desserts sont l’héritage de l’empire austro-hongrois (strudel aux pommes, sacher, forêt noire…).

La bière est omniprésente à Prague.

D’après un proverbe tchèque, « là où l’on brasse la bière, la vie est belle ». Depuis l’invention de la Pilsner Urquell en 1842, on assiste ces dernières années à une renaissance des bières artisanales dans les nombreuses brasseries de la ville (U Fleku en particulier).

La ville possède également des cafés célèbres : le café Slavia, le café Louvre à l’ambiance parisienne, le Grand Café Orient et ses meubles cubistes exceptionnels. Les Praguois adorent prendre leur petit déjeuner au café Savoy ou au café Imperial.

Prague est une ville tournée vers le shopping avec des centres commerciaux contemporains (Palladium, Nový Smíchov, Chodov, Arkády Pankrác,.) ou la rue Pařížská (rue de Paris) et ses boutiques de luxe.

De nombreux parcs aèrent la ville, tel le parc Letná qui offre un des points de vue les plus intéressants sur la ville. On peut y voir un métronome géant.

Enfin, Prague offre une vie nocturne très animée…

 

« Capitale magique de l’Europe », d’après André Breton, Prague, mère des villes, au patrimoine architectural et artistique incomparable est une ville monde très dynamique. Résolument tournée vers l’avenir, il y fait bon vivre et travailler (sixième région urbaine la plus riche de l’Union européenne devant l’Île-de-France, taux de chômage de 2,8 %).