ENTREPRISE AGILE : l’adaptation permanente au changement

agile

Qu’est-ce qu’un manager agile ?

Le manager agile doit pouvoir :

  • maîtriser son ego ;
  • devenir un leader qui provoque l’adhésion, recherche la cohésion, libère la confiance tout en favorisant l’autonomie ;
  • déployer et diffuser l’information ;
  • gérer des talents complémentaires ;
  • renforcer l’engagement des équipes est également fondamental.

Quels sont les piliers de l’agilité en entreprise ?

L’entreprise agile repose sur :

– l’intelligence collective focalisée sur l’amélioration et l’adaptation permanente ;
– l’utilisation des nouvelles technologies pour une personnalisation de masse ;
– la maîtrise des processus d’amélioration continue.

En termes de culture d’entreprise, l’agilité est une culture du produit opérationnel. Issue de processus simplifiés (« scrum process »), conçue par de petites équipes autonomes, chaque innovation est testée grâce à une interaction permanente avec l’utilisateur externe (« design thinking »).
Basée sur la richesse humaine, ses capacités d’autogestion et d’adaptation, l’entreprise agile est un organisme social réactif. Elle est composée de collaborateurs soudés attentifs aux besoins du client. Anticipant les améliorations à apporter, ceux-ci s’adaptent en permanence aux changements, avec fluidité et résolution.

L’agilité est un état d’esprit en mouvement, une capacité à innover, interagir et évoluer. Dans une entreprise agile, l’adaptation automatique au changement est un principe de fonctionnement, l’immobilisme une anomalie.

En redonnant une place centrale aux ressources humaines, à ses capacités d’adaptation, de confiance et d’intelligence collective, l’entreprise agile relègue l’entreprise traditionnelle, hiérarchisée et normée, au rang d’archaïsme.