CHARISME: pourquoi et comment le développer ?

charisme

Dans une société où communiquer est clé, le charisme est une qualité fortement valorisée. Arme magique, il facilite l’adhésion en instaurant une fascination, une connivence, un pouvoir sur les autres. Mal utilisé, il peut conduire à la manipulation. Rayonner auprès de ses semblables fait appel à différentes dimensions de l’être qui, une fois ciblées, peuvent être travaillées.

De quoi s’agit-il ?

kharisma en grec signifie la faveur, le don, la grâce accordée par le divin à un individu ou un groupe.

Le charisme est la capacité d’une personne à interpeler, intéresser, influencer, voire fasciner par ses attitudes, ses discours, son tempérament, ses actions.

Don naturel ou façon d’être, un travail sur soi peut contribuer à son développement. 

Comment le caractériser ?

Le charisme a trait, tout autant à :

–l’apparence, la présentation, l’expression : la prestance, la posture, l’aisance, l’éloquence et la parole (voix, intonation, élocution, vocabulaire, expression du visage sereine et souriante) ;

-la vision, la réponse à des attentes, l’expression de valeurs et d’actions communes;

– et au rapport aux autres : l’empathie, l’attention, et l’humilité inspirent confiance et favorisent l’adhésion. L’authenticité va souvent de pair avec l’enthousiasme, la conviction, l’envie, l’appétit de créer et de vivre qui sont très communicatifs. Tournés vers l’extérieur, empreintes de légitimité et doués de puissance de conviction, ils emportent l’adhésion.

La personne charismatique est dotée d’une forte intelligence émotionnelle. Elle sait stimuler et inspirer les autres, car considérée comme bienveillante, compétente et capable de mener au succès qu’elle a déjà connu précédemment.

Comment le développer ?

Devenir charismatique est un travail de longue haleine axé sur :

  • l’estime de soi : connaître ses qualités et ses défauts, les accepter, être bien dans sa peau ; 
  • la confiance en soi et dans les autres ;
  • la maîtrise de ses émotions, la sérénité, la solidité intérieure;
  • la capacité d’écoute : s’intéresser sincèrement aux autres, s’engager dans l’écoute active ;
  • la simplicité, l’humilité et l’authenticité ;
  • la présentation et l’expression en public avec aisance (expression, attitude, élocution…)
  • la personnalité,  le caractère, la détermination : convaincre tout en restant accessible et humain. Inspirer le respect est un mélange de force et de communion ;
  • la connivence avec les autres : développer et répondre à des intérêts communs, des valeurs partagées ou des attentes réciproques ;
  • la vision, la capacité d’action et de décision : même si prendre des décisions comporte son lot de prise de risques et d’erreurs, développer une faculté d’action renforce le leadership.

De façon générale, si le charisme passe par une bonne présentation et expression, il est fondamentalement un acte de conviction, de partage, d’adhésion à des valeurs, à une vision, à des convictions exprimées avec authenticité, légitimité et passion.

Quelles sont les déviances possibles ?

Une personne dotée d’un grand charisme peut devenir une puissante manipulatrice. C’est le cas notamment des dictateurs, des gourous des sectes, ou des pervers narcissiques. Sans tomber dans ces cas extrêmes, vigilance et limites sont nécessaires à l’exercice de tout pouvoir de séduction charismatique.

L’entreprise est un terrain très favorable à l’expression charismatique. Energisant et euphorisant, le leader charismatique élevé au statut d’intouchable peut s’avérer dangereux. Sans garde-fous ou contradicteurs, il peut mener un groupe aveuglé dans l’impasse ou le mur…

Ouverture et attention sincère aux autres, forme de projection de sa valeur et de sa vision, le charisme casse les codes du conformisme et de la hiérarchie instaurant un lien authentique et empathique avec les autres.

Nécessitant une confiance en soi et aux autres à toute épreuve, il nécessite de faire tomber les masques, mettre à bas les faux-semblants ou les conventions.

Exprimer sa vérité, répondre aux attentes, développer un projet en communion et adhésion avec ses semblables est un acte refondateur individuel très énergisant porté par un rayonnement stimulant vis à vis d’autrui.

Publicités