GÉNÉRATION X (1965-79) : une génération sacrifiée qui se révolte !

La cinquantaine passée, ils connaissent une crise de la quarantaine différée du fait de l’allongement de la vie.

Ils aspirent à plus d’indépendance, d’épanouissement et de responsabilités.

Critiques face aux institutions et à l’autorité arbitraire, ils souhaitent plus de convivialité, évoluer, se former, relever de nouveaux défis, sortir de la routine. 

Les indices de révolte de cette génération « X tension » se généralisent.

Disposant de moyens et commençant à hériter de leurs parents baby boomers, ils sont prêts à bouleverser leur vie, porter les mouvements de révolte voulus par leurs enfants.

Représentant un quart de la population et un tiers des ressources, ils s’émancipent. Multipliant les diversifications professionnelles, ils recherchent des activités de développement et d’expression personnelle. Certains mettent fin à leur couple, en quête de « nouveauté »…

Pris dans l’urgence de se libérer des conventions, de se sentir vivants, de se réaliser, les X mène la danse de la révolte individuelle, au grand étonnement de leurs ainés et de leurs enfants.

Déterminés à faire bouger les lignes, ils prennent avec délectation le contrepied de longues années de sacrifice.

Aller plus loin :

Les grandes générations sociales occidentales du XXe et XXIe siècle

Laisser un commentaire