INTELLIGENCE COLLECTIVE : moteur de l’entreprise agile

intelligence collective

Quels sont les dysfonctionnements possibles de ces formes de travail collaboratif ?

L’organisation de type communautaire ou 2.0. peut générer :

  • une coopération inégale (adoption à la majorité ou par quelques-uns de décisions contestables) aboutissant à la résignation ou la passivité de ceux qui n’adhèrent pas aux décisions prises ;
  • des comportements et des effets de groupe poussant au conformisme, à l’aveuglement, à la fermeture ou la crainte et à la stérilisation des intelligences individuelles.

Quels outils utiliser ?

Les plateformes de collaboration, les réseaux sociaux d’entreprise, les logiciels de gestion de projet ou les applications peuvent faciliter l’expression, l’apprentissage et l’efficacité de l’intelligence collective en :

  • donnant une vision, des objectifs et un cadre d’exercice ;
  • favorisant l’anonymat et l’expression libre ;
  • insufflant des énergies, des expériences et des compétences extérieures ;
  • permettant une démarche itérative, d’apprentissage, cocréativité et d’implémentation.

Suite, page suivante : cliquer sur « 3 » ci-dessous