UN GRAND PEINTRE, UN CHEF D’ŒUVRE : VAN GOGH, LA NUIT ÉTOILÉE


Un chef-d’œuvre : la Nuit étoilée

La Nuit étoilée est une peinture à l’huile qui représente ce que Van Gogh pouvait voir et extrapoler de la chambre qu’il occupait dans l’asile du monastère Saint-Paul-de-Mausole à Saint-Rémy-de-Provence en mai 1889. Souvent considérée comme son grand œuvre, elle est conservée au Museum of Modern Art (MoMA) à New York depuis 1941.

À l’automne 1888, alors que Van Gogh réside à Arles, il réalise une peinture connue sous le nom de Nuit étoilée sur le Rhône. En mi-septembre 1889, après avoir été admis dans l’asile du monastère Saint-Paul-de-Mausole suite à une crise de nerfs, il inclut une nouvelle nuit étoilée dans un des travaux qu’il envoie à son frère, Théo, à Paris. Pour le peintre, « la nuit est beaucoup plus vivante et richement colorée que le jour ».

L’œuvre rassemble une observation directe du sujet et l’ajout d’éléments pour la composition. Le ciel occupe la majorité du tableau et est composé de volutes et de tourbillons tels des nébuleuses. Les étoiles et la lune sont entourées par des touches de peinture créant un halo. La Lune est visible en haut à droite, Vénus étant représentée à droite du cyprès. La partie centrale du tableau représente le village de Saint-Rémy-de-Provence vu depuis sa chambre de l’asile, en direction du nord. Le clocher de l’église est étonnement de style hollandais. Les Alpilles apparaissent au loin à droite de la toile. Les collines intermédiaires ne correspondent pas à la vue réelle depuis l’asile et semblent avoir été rapportées d’un autre point de vue, en direction du sud. Le cyprès, au premier plan dans la partie gauche de la toile, a été ajouté pour la composition. L’air dans ce tableau est représenté par les nuages qui suivent le chemin des étoiles. Le tourbillon dans le ciel pourrait avoir été inspiré par les nébuleuses dont William Parsons découvrit qu’il s’agissait de galaxies spirales en 1845, les premières représentations picturales abondant à cette époque dans les revues d’astronomie.


Laisser un commentaire