LÉVRIER : UN CHIEN RACÉ D’EXCELLENTE COMPAGNIE

Comment se comporte-t-il  ?

Animal au tempérament discret et réservé, il est très attaché à sa famille et distant avec les étrangers. Il supporte très mal d’être laissé seul plus de six heures. Bien que la chasse avec le lévrier soit interdite en France depuis le milieu du XIXe siècle, le lévrier a conservé des instincts de chasseur. Leur éducation demande une attention soutenue pour qu’ils apprennent à maitriser leurs impulsions.

Quels sont ses besoins et ses fragilités physiques ?

Il est nécessaire de lui ménager un espace de vie clôturé et d’éviter la présence d’autres animaux de compagnie en particulier de petite taille.

Les lévriers peuvent être très sensibles aux brusques variations de température, notamment ceux à poil ras. Leur masse graisseuse étant réduite, leur alimentation doit être surveillée de près. Dans l’idéal, l’aide d’un vétérinaire permettra d’adapter les rations à l’animal. À l’âge adulte, ils doivent faire beaucoup d’exercice, jouer et courir au moins 45 minutes par jour.

Suite, page suivante : cliquer sur « 3 » ci-dessous

Laisser un commentaire