REBELLE POSITIF : l’atout maître de l’entreprise agile

rebelles au travail

Comment instiller la rébellion positive dans l’entreprise ?

Constituer de petites équipes semi-autonomes avec un état d’esprit start up et un mandat de perturbation peut emmener l’entreprise à penser et agir différemment. La mise en place d’une tribu rebelle peut réveiller l’organisation et la redynamiser.

Cela nécessite un minimum de règles de fonctionnement (penser différemment, collaborer, tester…) et d’objectifs précis à atteindre.

Enthousiasme, vitalité, perspicacité, détermination et engagement portés par ces rebelles peuvent bousculer l’inertie ambiante.

De façon plus large, un management de rébellion positive :

  • donnera aux collaborateurs la responsabilité totale de leur travail et de leurs processus ;
  • les encouragera à remettre en question les décisions dictées par la routine ;
  • élargira leurs horizons en multipliant les points de vue et en donnant la parole à ceux qui sont en désaccord avec la majorité ;
  • créera des environnements de travail stimulants et efficaces pour tous où les collaborateurs seront co-créateurs et non de simples exécutants.

rebelles au travailLibérer les collaborateurs du conformisme et des abus de l’organisation est clé pour développer l’intelligence collective. Le conflit et la dissidence sont source de créativité et de libération des énergies créatrices.

Malgré leur mauvaise réputation (fauteurs de trouble, exclus), les rebelles à vision et engagement positif sont ceux qui changent le monde avec leur vision non conventionnelle.

Peu recherchés par l’entreprise traditionnelle où il ne fait pas bon interpréter ou dissoner, ces porteurs d’une pensée divergente et indépendante sont pourtant essentiels en termes d’agilité. 

La rébellion positive va même plus loin que l’agilité dans le sens où elle fait de l’instabilité, de la divergence, du chaos positif, les moteurs de l’adaptation permanente de l’entreprise au changement.