RÈGLES DE PONCTUATION : les fondamentaux

ponctuation
  • Les deux-points permettent de désigner ou d’annoncer quelque chose dans une phrase. Ils s’utilisent dans :
    • une énumération :

Exemple: Les trois premiers sont: Patrick, Sophie et Jean.

    • une citation ou des paroles rapportées :

Exemple: Sartre a dit : « L’existence est régie par l’imprévu ».

    • une explication ou une précision (relation de cause ou de conséquence) :

Exemple : J’ai adoré ce sport : il est ludique et physique.

  • Le point marque la fin d’une phrase nominale (exception: les titres d’œuvres) :

Exemples : Je mets un point final à cette histoire; Les dents de la mer

  • Les trois points de suspension expriment généralement un doute ou un silence. Il s’utilisent pour :
    • interrompre une phrase (abandon, hésitation, remplacement de « etc ») :

Exemples : Écoute bien …il ne m’entend pas ; Je me demande si…c’est bien d’actualité ; J’essaie de m’améliorer en français, en grec, en latin…

    • sous-entendre une suite, créer un effet d’attente :

Exemple: Vous ne me croirez pas…

    • après l’initiale d’un nom ou d’un mot que l’on n’ose pas mentionner.

Exemples: Madame L… me demande mon nom ; Quel triple … celui-là !

Les points de suspension ne sont jamais précédés d’une virgule ou d’un point-virgule. Lorsqu’ils son entre crochets, ils indiquent une coupure dans une citation.

  • Le point d’interrogation se place en fin de phrase interrogative directe (dans l’interrogation indirecte, on utilise le point). Entre parenthèse, il indique l’incertitude.

Exemples : Fait-il beau ? Je me demande s’il fait beau.

Exemple : Pascal est il mort le 12 (?) mai 1836.

  • Le point d’exclamation évoque la surprise, l’exaspération, l’admiration, un ordre. Il s’utilise également comme interjection après le mot qui indique l’exclamation ou en fin de phrase pour souligner l’intonation exclamative.

Exemples : Enfin ! vous vous décidez. Il ne manque pas d’air !

  • Les guillemets permettent d’encadrer les paroles ou les écrits ou de faire une citation. Ils sont également utilisés pour un mot, une expression dans un contexte inhabituel à souligner ou nuancer. Dans un dialogue, il faut placer un tiret au début sauf pour la première parole. Le point se place à l’intérieur des guillemets lorsqu’on cite une phrase entière, sinon on le place à la suite des guillemets.

Exemple : Après mon jogging, je suis « relax ».

Exemple : Je m’adresse à vous.

— Nous vous écoutons.

Exemples : « Il ne sort pas le soir. » Il dit qu’il est « épuisé ».

Aller à la page suivante : cliquer sur « 3 » ci-dessous