COULEUR DES CHEVEUX : D’où vient-elle ? Qu’en-est-il de la coloration naturelle et artificielle ?

couleurs

Les autres facteurs

  • Le vieillissement provoque une dépigmentation du cheveu liée à la mort des cellules souches produisant de la mélanine.
  • Une réaction auto-immune :  le blanchissement très rapide de la chevelure (en un ou quelques jours) à la suite d’un choc émotionnel serait du à une réaction auto-immune attaquant le système pigmentaire des follicules pileux sur une chevelure poivre et sel, mettant ainsi en évidence les cheveux blancs déjà existants.cheveux blancs
  • Le sexe : les femmes ont tendance à avoir une fréquence moins élevée de cheveux noirs que les hommes, alors que ceux-ci ont une fréquence significativement plus élevée de cheveux blonds et roux.
  • Les pathologies ou les maladies : albinisme, vitiligo, malnutrition, syndrome de Werner, anémie pernicieuse.

L’éventail des couleurs

Il existe 8 couleurs naturelles :

  • noir (dont la couleur aile de corbeau), couleur la plus répandue dans le monde,
  • brun (voir aussi : brunette ), 2e couleur la plus commune,
  • auburn,
  • châtain,
  • roux,
  • blond vénitien,
  • blond (blondeur),
  • blanc.

En coiffure, l’échelle d’Eugène Schueller comporte dix tons du plus foncé au plus clair: 1 noir, 2 brun, 3 châtain foncé, 4 châtain, 5 châtain clair, 6 blond foncé, 7 blond moyen, 8 blond clair, 9 blond très clair, 10 blond platine.

échelle de schueller

Les différentes teintes de roux (blond vénitien, auburn, roux pur) ne sont pas prises en compte comme les reflets dorés, cuivrés (roux) ou cendrés. Il existe de nombreuses nuances de châtains selon le mélange d’eumélanine et de phéomélanine. Un blond doré est tr§s différent d’un blond scandinave.

Suite, page suivante : cliquer sur « 3 » ci-dessous