PÂQUES : son origine, ses célébrations, ses traditions

Chora church museum : Resurrection fresco

Les traditions lors de Pâques

Les traditions antiques accueillant le retour du printemps ont peu à peu été rattachées à la fête de Pâques.

L’œuf symbolise la germination se produisant au début du printemps. Il est la promesse de la vie. Par ailleurs, sa forme en fait un symbole de perfection.

Dans les pays chrétiens, l’œuf de Pâques est le cadeau le plus populaire le jour de Pâques. L’œuf de Pâques est un œuf décoré que l’on offre le matin du dimanche de Pâques. Au IVe siècle, l’Église ayant instauré l’interdiction de manger des œufs pendant le carême, les poules continuant à pondre, les œufs pondus étaient alors décorés et offerts.

easter-3103614_960_720Depuis le Jeudi saint, les cloches des églises catholiques étant restées silencieuses en signe de deuil, la tradition populaire dit qu’elles sont parties pour Rome pour être bénies par le Pape. Le matin de Pâques, elles reviennent en carillonnant pour annoncer la résurrection du Christ. À Rome, elles se chargent d’œufs de Pâques qu’elles répandent à leur retour dans les jardins, permettant aux enfants de les chercher.

Le lièvre est un symbole antique qui représente la fécondité. Les œufs de Pâques sont apportés par le lapin de Pâques (Osterhase, « lièvre de Pâques »).easter-4090237_960_720

Comme pour Noël, les Alsaciens, les Allemands et les Suisses décorent leur maison à l’approche de Pâques. Dans les jardins, les arbres de Pâques se parent d’œufs et de lapins.

En France et au Québec, certains mythes populaires évoquent la cueillette de l’Eau de Pâques.

En Allemagne et en France, le repas de Pâques est l’occasion de partager un gigot d’agneau, rôti accompagné de flageolets ; le fin du fin étant l’agneau de pré-salé à la saveur inimitable. En Alsace et dans certaines régions d’Allemagne, on confectionne un biscuit en forme d’agneau appelé Osterlammele ou Lamala.lamela

Dans la ville de Crest dans la Drôme, on prépare la couve crestoise. Ce sablé datant du début du XVIIIe siècle est d’origine provençale.couve

En Italie, on déguste le Campanare della Nonna, un biscuit classique, en forme de cloche, de panier ou de poisson, surmonté d’un œuf de poule ; ainsi que la Colombe, une brioche à pâte levée recouverte d’un glaçage blanc décoré d’amandes.

En Russie, le koulitch, une brioche beurrée avec des fruits secs ou confits et la paskha, à base de fromage blanc et de fruits confits sont confectionnés.

Les Américains espèrent que l’Easter Bunny leur apportera des lapins en chocolat et des sucreries dans un panier tressé.graphic-4099290_960_720.png

Dans les pays chrétiens orthodoxes, on peint et on s’échange des œufs colorés, pendant les fêtes de pâques et la semaine qui suit.

Le premier œuf peint gardien de la maison est donc conservé. Une fois les œufs peints, on peut choisir un œuf porte-bonheur que l’on peut toquer avec l’œuf de votre adversaire (le vainqueur conservant son œuf). En Grèce, en Russie et en Roumanie, il est d’usage de ramener la « lumière sainte », chez soi le samedi saint, après l’annonce de la résurrection, et de faire un signe de croix au-dessus de sa porte avec la flamme. La conserver quarante jours, sans qu’elle ne s’éteigne, porterait bonheur.

Pâques est la première des cinq fêtes cardinales (Pâques, Noël, Pentecôte, l’Épiphanie et l’Ascension) de l’année liturgique catholique et la plus importante fête des différentes Églises, jour de la résurrection et du renouveau de la vie.