BUCAREST : une capitale chargée d’histoire, éclectique et dynamique

Près de là, le passage Macca-Vilacrosse qui date de 1891 se compose de deux allées couvertes, animées par quelques terrasses, qui se rejoignent sous une rotonde. Les verrières jaunes créent une atmosphère spéciale à toute heure du jour ou de la nuit.

Bucuresti,_Romania,_Pasajul_Macca-Vilacrosse-_B-II-a-A-19837_(2)

Au numéro 141 de l’avenue, le Musée national George Enescu (compositeur roumain, violoniste virtuose, chef d’orchestre, pianiste et pédagogue) est installé dans le palais Cantacuzino, l’un des plus beaux bâtiments de Bucarest avec son superbe auvent de style Art nouveau. À l’ère pro-communiste, ces bâtiments ont valu à la ville le surnom de « Petit Paris ». Bucuresti,_Romania,_Palatul_Cantacuzino,_Muzeul_National_George_Enescu-_B-II-m-A-19869_(5)Derrière le palais, la maison d’Enescu a été préservée tel quelle depuis sa mort  en 1955.

Le Palais présidentiel ou Palais Cotroceni comporte de nombreuses salles à découvrir, son histoire est très riche et de nombreuses œuvres d’art y sont exposées (Brancusi,…).

01_muzeu

À l’ouest de Calea Victoriei se trouve le jardin Cişmigiu avec ses promenades ombragées, un lac et des cafés. Ce parc est très apprécié des Bucarestois ainsi qu’une source d’inspiration littéraire (notamment pour Ion Luca Caragiale, l’un des plus grands écrivains du pays). Proche de la place Charles de Gaulle et de l’Arcul de Triumf, le parc Herăstrău se déploie sur 200 ha le long du grand lac Herăstrău. bucharest-3642825_960_720Plus beau parc de Bucarest, avec ses sentiers et ses barques à louer, il se transforme les soirs d’été en scène festive.

Sur les rives du lac Herăstrău, le musée du village roumain est un écomusée comprenant de fermes, églises, moulins et moulins à vent de la Roumanie rurale. Construit en 1936 par décret royal, c’est l’un des plus anciens musées en plein air d’Europe avec ses 300 structures importées de toute la campagne roumaine.

bucharest-2519172_960_720

En se dirigeant vers la vieille ville, l’Athénée roumain, salle de concert prestigieuse, est un monument national consacré aux arts et à la culture, conçu par l’architecte français Albert Galleron, achevé en 1888. C’est un monument de style antique dans une ville moderne. Mélange d’architecture classique ornementé d’une touche française, il accueille l’Orchestre philharmonique George Enescu.Ateneul_Roman_b

Le vieux centre de Bucarest est bien conservé. Curtea Veche, une ancienne cour du XVe siècle dispose d’une statue de Vlad l’Empaleur, alias Dracula. Le monastère Stavropoleos, construit au XVIIIe siècle, abrite un autel en l’honneur des archanges Michel et Gabriel,  sa cour comporte des pierres tombales. Une ballade dans ces différents quartiers permettra de s’imprégner de la vie quotidienne des Bucarestois.

Suite, page suivante : cliquer sur « 3 » ci-dessous