NOTRE DAME DE PARIS : l’histoire d’une admirable miraculée

De 1250 à la moitié du XIVe siècle, les parties romanes sont reconstruites, le transept est allongé au nord puis au sud. La façade nord du transept, sa superbe rosace, les chapelles et la porte rouge sont bâties. De 1318 à 1344, les admirables arcs-boutants du chœur d’une portée de 15 m ainsi que la clôture du chœur sont achevés.'

Durant la Renaissance,  les piliers, les murs et arcades sont recouverts d’immenses tapisseries et tentures ; les nefs de statuaire et d’œuvres d’art baroque.

notre dameEn 1625, la fontaine du Parvis Notre-Dame est édifiée pour fournir en eau potable les habitants de l’Île de la Cité.notre dame de paris 6-St-Jean-le-Rond

En 1699, Louis XIV fait opérer de profondes transformations dans la décoration intérieure de la cathédrale, en particulier au niveau du chœur. De nouvelles stalles sont réalisées, ainsi qu’un nouveau maître-autel et des statues. ND_de_Paris_1699En 1756, les vitraux du Moyen Âge sont détruits et remplacés par du verre blanc.

Au cours de la Révolution française, les têtes de la galerie des Rois de la façade assimilés aux rois de France sont décapitées tout comme les grandes statues des portails, à l’exception de la Vierge du trumeau du portail du Cloître. Par décret du 10 novembre 1793, la cathédrale devient un temple de la Raison. Le  maître-autel est transformé en autel de la déesse Raison et le culte catholique interdit à Paris. La cathédrale est par la suite transformée en entrepôt.

Rendue au culte en 1802, Napoléon Bonaparte y est sacré empereur des Français, en présence du pape Pie VII, après quelques réfections d’urgence (édifice blanchi à la chaux ou dissimulé sous des décors).

Jacques-Louis_David,_The_Coronation_of_Napoleon

Suite, page suivante : cliquer sur « 3 » ci-dessous