LES DIFFÉRENTES COULEURS D’HUMOUR

  • l’humour bleu est du côté de la fantaisie et du rêve, voire de l’absurde (référence aux «contes bleus»). Il consiste à présenter ce qui ne va pas de soi comme allant de soi. Il déclenche des fous rire par les extravagances qu’il manie et les détails cocasses qu’il désigne.

Exemple : «Dans un récipient contenant de l’air sous une pression de trois atmosphères et soumis à une très basse température, la terre fournit l’aiguille à tricoter. En augmentant la pression et en diminuant la température, on a le merle, le berceau, le petit pois et l’horrible motocyclette.» (Benjamin Péret)c-m-coolidge-82531_960_720

  • l’humour caméléon est du côté de la parodie.

Exemple : «Il était une fois un roi, une reine, un huissier et un serpent à sonnettes. Comme la reine avait des dettes, l’huissier vint le trente et un octobre pour la saisir. Mais le serpent à sonnettes avala complètement l’huissier et ils eurent beaucoup d’enfants.» (Henry Somm)barack-obama-mimics-mckayla-maroney-1174513_960_720

  • l’humour blanc est la tendance à l’atténuation, la relativisation, la minimisation commune à tout humour.

Exemple : L’humoriste blanc fait acte de modestie : il reste profondément humain et exprime la vanité des choses, avec la plus grande humilité. «je ne plie le genou devant rien ni personne: j’ai de l’arthrose.» (Scutenaire)

Il existe de nombreuses formes d’humour qu’il soit lourd, léger, fin, subtil, grivois, insensé. En effet, tout le monde n’est pas sensible au même type d’humour.

Attitude existentielle, moyen de défense face aux situations angoissante, forme d’intelligence sociale et manière de voir le monde, l’humour peut prendre toutes les couleurs de l’arc en ciel.