MERVEILLE DE L’ANTIQUITÉ : le colosse de Rhodes

La construction du Colosse

Malgré le suicide de Charès de Lindos, la construction laborieuse du colosse fut menée à son terme. Le colosse était constitué d’un squelette de bois, recouvert d’immenses plaques de bronze et lesté de pierres. Construire une statue d’une pareille taille étant impensable à cette époque, cette prouesse technique lui valut d’être placée sur la liste des Sept Merveilles du monde.

L’hypothèse apparue à la Renaissance d’une statue aux jambes écartées sur le grand port de Rhodes, telle un « porte d’entrée » permettant aux bateaux de passer sous elle, parait pour des raisons techniques hautement improbable aujourd’hui.

En revanche, la statue aurait pu se situer sur les hauteurs de l’île surplombant l’archipel ou à l’entrée du port militaire de Rhodes figurant un « Hélios saluant » de la main droite.

Colosse_de_Rhodes_(Barclay)

Suite, page suivante : cliquer sur « 3 » ci-dessous