FÊTE DE LA MUSIQUE : son origine et son impact culturel et musical

La Fête de la Musique est connue par 97 % des Français et 1 sur 10 y a contribué en tant que musicien ou chanteur, et 79 % en tant que spectateur au moins une fois depuis plus de 25 ans.

La fête permet d’attirer un large public autant rural que citadin grâce à la gratuité et l’ouverture à tous les styles musicaux. Elle assure aussi la promotion de genres musicaux émergents ou traditionnels régionaux et a entrainé le renouveau de très nombreux festivals de musique en France durant la période estivale. Elle constitue parfois dans de petites localités le seul évènement culturel de l »année.music-166646_960_720

En dépits de quelques débordements qui ont nécessité de réglementer certains aspects de cette fête ouverte, le succès public et culturel est au rendez-vous, année après année.

Une fête internationale

À l’international, la Fête de la Musique est promue par les autorités culturelles françaises.; cet évènement culturel mondial, participant au rayonnement de la France et de la Francophonie dans le monde. 

En Allemagne, Berlin fut la première ville allemande à organiser des concerts sur le modèle de cette fête. Elles sont une cinquantaine à présent à la célébrer.

La ville de Québec a adopté en 2008 la Fête de la musique sous l’égide de « Art dans la ville » sur la même formule que la fête française.concert-1838412_960_720

À Pékin,  la fête a lieu le 21 juin soutenue par l’ambassade de France. À New York, la première Fête de la Musique (Make Music New York) a été organisée en 2006. L’édition 2019 propose des centaines de groupes qui se produisent dans différents quartiers de New York.

Le succès de la fête de la musique a permis incontestablement la dynamisation des festivals d’été et la création de différentes autres fêtes thématiques suivies par un large public en France et dans le monde :  fête du cinéma, nuit blanche