CANICULE : l’essentiel

Les conseils d’usage

  • Maintenir son logement frais : fermer volets, rideaux et fenêtres durant la journée et aérer la nuit.
  • Boire régulièrement et fréquemment, au moins 1,5 litre d’eau par jour, sans attendre d’avoir soif.
  • Se rafraîchir et mouiller son corps, au moins le visage et les avants-bras, plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur, d’un gant de toilette ou en prenant des douches ou des bains sans se sécher.
  • Utiliser ventilateurs et/ou climatisation si vous en disposez, sinon essayer de se rendre dans un endroit frais ou climatisé (grande surface, cinéma, …), 2 à 3 h par jour.caniculeBonsReflexes
  • Éviter de sortir aux heures les plus chaudes
  • Manger en quantité suffisante et ne pas consommer d’alcool qui altère les capacités de lutte contre la chaleur et favorise la déshydratation.
  • En cas de sortie, passer à l’ombre, porter un chapeau, des vêtements légers et amples et des lunettes de soleil.
  • Limiter les activités physiques.
  • Ne pas hésiter à demander de l’aide, soit aux mairies ou à son entourage.
  • Si vous connaissez des personnes âgées, souffrant de maladies chroniques ou isolées dans votre entourage, prendre de leurs nouvelles, les accompagner dans un endroit frais.

En France les modélisations de Météo-France et Paris confirment que le nombre et la gravité des canicules devraient augmenter d’ici 2100 (de 2 à 4 °C d’ici à la fin du siècle par rapport à la moyenne 1971-2006), surtout en juillet-août (3,5 à 5 °C de plus que la normale), avec environ 12 fois plus de jours de canicules dans l’année. Cela implique l’adaptation des lieux publics et privés pour faire face à ces périodes caniculaires qui vont être de plus en plus longues et extrêmes dans le futur du fait du réchauffement climatique.