TIMIDITÉ DES ARBRES : l’expression d’une coopération remarquable

Quelles sont les explications avancées ?

Lorsque les arbres n’ont pas de voisins, ils ont tendance à s’agrandir indéfiniment. Dans le cas contraire, ils continuent à pousser verticalement mais, maîtrisent leur croissance horizontale.

Différentes raisons sont invoquées :

  • L’hypothèse la plus corroborée est que les arbres communiqueraient entre eux au moyen de signaux chimiques. Les feuilles échangeraient entre elles des hormones sous forme gazeuse; ce qui influencerait la croissance de branches mitoyennes et permettrait de respecter une certaine distance entre elles.
  • En plus des signaux chimiques, les arbres possèdent des capteurs de lumière capables de détecter la zone de lumière rouge lointaine leur permettant de percevoir la proximité d’autres individus. Un autre type de photorécepteur détectant la lumière bleue, aiderait à éviter les zones d’ombre produites par d’autres individus. Les signaux capturés par ces photorécepteurs provoqueraient une réaction de l’arbre qui s’éloignerait de l’arbre adjacent afin d’obtenir une plus grande quantité de lumière, essentielle à la photosynthèse. 

  • le maintien d’ une certaine marge d’isolement entre arbres diminuerait les risques de contamination en cas d’épidémie et limiterait la propagation des insectes envahisseurs.

Ainsi, chaque arbre pousserait ses voisins à adopter une certaine distance permettant de maximiser la collecte de ressources, de minimiser la transmission d’infections ou de parasite, d’optimiser la photosynthèse en évitant les zones de recouvrement ou d’ombre. La timidité de la couronne serait l’expression d’une coopération remarquable pour assurer la croissance de chacun dans les meilleures conditions.

Suite, page suivante : cliquer sur « 3 » ci-dessous