PANDO : l’arbre-forêt de 80 000 ans menacé d’extinction

Une menace forte d’extinction

Pando, est en danger. En quelques décennies, par manque de protection, cette forêt exceptionnelle, pourrait disparaître.

En analysant des photographies aériennes prises durant 72 ans, entre 1939 et 2011, les scientifiques de l’université d’État de l’Utah ont constaté un déclin inquiétant de Pando dû à une surpopulation de cerfs, qui dévorent les jeunes peupliers faux-trembles avant que la forêt ait le temps de se renouveler.pando.jpg

L’extermination des prédateurs naturels des cerfs (les loups et les ours) et l’interdiction de la chasse aux cerfs expliqueraient cette surpopulation.

En clôturant une petite partie de Pando, moins de 10%, les arbres se sont régénérés et sont actuellement en plein essor. Il est envisagé d’agrandir cette clôture et qu’elle soit suffisamment haute pour retenir les cerfs, mais le projet est controversé parmi les éleveurs qui ont un droit de pâturage.

Par ailleurs, les spécimens adultes de l’ouest du parc sont en train de mourir de sécheresse et sont grignotés par les coléoptères. Les jeunes pousses et les petits arbres ont disparu.

Au sommet des collines, 75% de la canopée de Pando souffre de maladie et est en train de mourir. Cette contamination descend progressivement dans les vallées. Selon les estimations des chercheurs, pas moins de 80% de la colonie serait en danger de disparition. La situation est similaire dans d’autres Etats de l’ouest américain où la population des peupliers faux-tremble régresse en raison de la sécheresse et de maladies. 

Suite, page suivante : cliquer sur « 3 » ci-dessous