MEDECINES DOUCES: tableau général

D’utilisation ancienne, telles la phytothérapie ou l’acupuncture, ou plus récente, telles l’ostéopathie, l’hypnose ou l’homéopathie, les thérapeutiques non conventionnelles souvent appelées médecines douces, traditionnelles, naturelles ou alternatives regroupent nombre de pratiques non prouvées scientifiquement, non reconnues par la médecine conventionnelle, non enseignées en Faculté de Médecine ou non contrôlées par les autorités.

Elles sont utilisées en complément de la médecine classique pour alléger certaines douleurs, traiter l’anxiété ou certains autres symptômes.

Leur usage ne doit cependant pas retarder ou se substituer à un traitement médical conventionnel curatif; certaines pratiques, mal utilisées, pouvant être nocives pour la santé.

En Occident, 20 à 50 % de la population aurait recours à ces pratiques thérapeutiques  alternatives. En Orient, les médecines « traditionnelles » sont fortement utilisées par les anciennes générations.

Citions quelques unes de ces principales pratiques thérapeutiques non conventionnelles (certaines en gras faisant l’objet d’un article plus détaillé):

·       acupuncture
·       aromathérapie
·       art-thérapie
·       chiropraxie
·       chromathérapie
·       détoxication
·       drainage lymphatique manuel
·       électrothérapie
·       étiopathie
·       fasciathérapie
·       guérisseurs
·       héliothérapie
·       hirudothérapie
·       hydrothérapie (thermalisme, balnéothérapie, thalassothérapie )
·       iridologie
·       magnéthorapie
·       massothérapie
·       méditation
·       musicothérapie
·        naturopathie
·       oligothérapie
·       osthéopathie
·       phytothérapie
·       pilates (méthode)
·       programmation neurolinguistique
·       psychanalyse
·       qi gong
·       radiesthésie
·       rebouteux
·        réflexologie
·        rigologie
·       shiatsu
·       sonothérapie
·       sophrologie
·       yoga
·       zoothérapie

Exercices pratiques:

Publicités