NEW YORK : une cité phare

Vue de Manhattan
New York fascine.
Enviée et convoitée dans le monde entier, elle est, avant tout, le symbole du rêve américain.
Tout ici est démesuré: la taille et la concentration d’immeubles, le prix des appartements, le nombre de véhicules, la foule, la largeur des avenues, les monuments, Central Park, le nombre et la diversité de cafés et des restaurants (plus de 18000), les boutiques, les spectacles, les expositions, les portions de nourriture et de boissons sucrées…
C’est un concentré du monde, un melting pot de personnes de toutes origines venues apporter leurs compétences, leurs particularismes et leur travail acharné pour se faire une petite place au soleil.
On ressent cette grande fierté d’être New-Yorkais, de vivre et contribuer au développement de Big Apple.nyc2
C’est une ville en perpétuel changement, en ébullition.
Au premier contact, cette énergie, ce foisonnement, ce marche ou crève permanent vous saisissent.
La sensation d’écrasement, de réduction à l’état de fourmi travailleuse, de quantité négligeable est contrebalancée par la convivialité des nombreux « villages », les espaces verts, la diversité de peuples et de cultures, qui rendent l’intégration et la vie au quotidien moins violente. Le sens civique, le savoir-vivre et la gentillesse des New-Yorkais sont, il est vrai, désarmants.
Aller à New York est une expérience unique qui dépasse la notion même de voyage.
C’est côtoyer le gigantesque et l’intime, l’excès et la délicatesse; vivre la diversité, la créativité sous toutes ses formes; être étonné en permanence et faire des rencontres humaines extraordinaires et improbables.
Pour ressentir le pouls de la cité de Gotham, quelques incontournables:
1.Top of the Rock et la terrasse de l’Empire State Building qui offrent des vues incroyables et incontournables, spécialement au coucher du soleil;
2.Times Square, Broadway, le berceau des comédies musicales hautes en couleur et les nombreuses salles de concert (Radio City Music Hall, Carnegie Hall,…) ;
5fbc81b7d97c1373a23f778077c41e36
3. Fifth avenue, le temple des boutiques vintage et haute couture (Tiffany’s, …), les grands magasins (Macy’s,…) en particulier au moment des soldes très régulières;
4. Central Park: le poumon de la ville pour le festival Shakespeare in the Park, ses concerts gratuits, ses balades…165837892_1400x720.imgcache.revfaad42c09531413c03a8863dc15e2849.web
5. Le MOMA, le MET et le Guggenheim, pour leur fascinante concentration de chefs d’oeuvre; 
6. Les « Villages » (West Village, Greenwich village, Chelsea, SOHO), terreaux intellectuels ou paradis du shopping, chacun côté d’une personnalité propre;
New york
7. Dénicher un « rooftop » ou se rendre sur le toit de New York au One World Trade Center, pour diner ou prendre un verre (consulter la dernière sélection de rooftops du « Time Out »);
8. La Highline: ancienne voie ferrée désaffectée au-dessus des rues, à l’image de la coulée verte parisienne (galeries, cafés et restaurants ultra-design en rez-de-chaussée, vues étonnantes sur Manhattan) menant au Chelsea Market et au Whitney Museum;
high_line__ield_3_slide-e288be4c47fae98930f8353c9d54929c7d89b70c-s900-c85
9. Brooklyn, New York en plus paisible, et ses quartiers de Williamsburg et Coney Island (la plage la plus fréquentée de New York). Harlem, le dimanche matin pour assister à une messe gospel, par exemple à la First Corinthian Baptist Church. Le quartier cosmopolite du Queens (Chinatown, Jackson Heights et Astoria);
10. Et toujours, la Statue de la Liberté, le Brooklyn Bridge et son parc, Wall Street et la gare Centrale
11. Sans oublier d’assister à un match de basket-ball au Madison Square Garden, de base-ball au Yankee Stadium (équipe des Yankees) ou au City Field (équipe des Mets), de déguster un burger chez Shake Shack, des Delicatessen chez Katz’s, des donuts ou des « cronuts » chez Ansel et de la cuisine fusion chez Tuome ou Ivan Ramen…

 

Publicités