SAINT-PETERSBOURG : la fastueuse et sublime cité sur la Néva

saint pétersbourg

Lors de sa fondation par Pierre le Grand en 1703, l’urbanisme moderne et l’esthétique d’origine étrangère de Saint-Pétersbourg devaient permettre à la Russie d’« ouvrir une fenêtre sur l’Europe » et de se hisser au rang des grandes puissances européennes. Principal centre intellectuel, scientifique et politique du pays, de sa fondation jusqu’à la révolution de 1917, son entrelacs de canaux et sa beauté architecturale lui valent le surnom de Venise du Nord ou de la Baltique.

Très vaste (10 fois la superficie de Paris), Saint-Pétersbourg s’étend le long des bras ramifiés de la Néva sur six grandes îles naturelles, une centaine d’îlots et une île artificielle. Grande et Petite-Néva divisent la ville en quatre parties principales et douze quartiers reliés entre eux par deux cents ponts.

Pour visiter la gigantesque Saint-Pétersbourg, le métro avec ses stations somptueuses abritant d’exquises œuvres d’art est vivement recommandé.

Saint-Pétersbourg est remarquable par l’alignement, la largeur de ses avenues et la magnificence de ses quais en granit le long de la Néva. Les rues se déploient en lignes droites. Elle compte plus de 80 places publiques, certaines de grande dimension. Dans les quartiers centraux de la ville, les immeubles de trois ou quatre étages ont un aspect proche de celui des grandes villes de l’Europe. Saint-Pétersbourg dispose de nombreux jardins et squares très fréquentés à la belle saison. 

Parmi les 230 églises orthodoxes, les deux plus importants sont les cathédrales Saint-Isaac, Saint Sauveur, de Kazan et Saint-Sauveur des Marins.

  • La cathédrale saint-Isaac, en forme de croix grecque, comporte un dôme en son centre et quatre chapelles carrées, surmontées de campaniles. ll s’agit de la troisième plus grande église d’Europe, derrière Saint-Pierre de Rome et Saint-Paul de Londres. À l’intérieur, les murs sont recouverts de marbre blanc et d’incrustations colorées, la magnifique rosace impressionne.
  • L’église Saint-Sauveur-sur-le-sang, de style russe, édifiée au XIXe siècle et posée au bord d’un canal, est majestueuse avec ses magnifiques bulbes colorés. 
  • La cathédrale de Notre-Dame de Kazan, construite au début du XIXe, évoque le souvenir de Saint-Pierre de Rome avec son dôme, son granit, le jaspe, l’argent ciselé et ses pierres précieuses.

saint petersbourg

  • L’église Saint-Nicolas-des-Marins est une cathédrale de style baroque élisabéthain érigée au milieu du XVIIe siècle. Construite dans le quartier du département de la marine et des casernes, elle est étroitement liée à la flotte russe.

cathédrale saint nicolas des marins

  • Le monastère Alexandre Nevski est un édifice  tout à fait remarquable. Véritable forteresse, sa première pierre fut posée par Pierre le Grand en 1742. Il comprend les restes du saint et de membres de la famille impériale. Le cimetière Tikhivine attenant renferme la plupart des grands hommes de Russie.

saint petersbourg

  • Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous