VENISE : la cité des Doges éternelle et cachée

venise

À côté de ses incontournables lieux et monuments, certains quartiers et monuments moins fréquentés méritent une visite approfondie.

Le quartier du Cannaregio, quartier typique, loin du faste et du tape-à-l’œil de la place Saint-Marc, dispose d’une rue piétonne très appréciée des Vénitiens.  S’y trouvent également l’église de la Madonna dell’Orto, avec sa façade gothique aux briques et pierres blanches, et le quartier du Ghetto, réservé à la communauté juive dès le XVIe siècle.

venise

Le quartier du Castello tient son nom d’une forteresse disparue située sur l’île Saint Pierre. C’est le plus grand quartier de Venise. L’Arsenal y occupe une grande place. Les maisons y sont simples et sobres comparées à la grandeur de celles des quartiers proches  du Grand Canal. Quartier peu fréquenté par les touristes, c’est l’un des lieux préférés des amateurs de Venise et de son âme profonde qui résonne dans ses ruelles et ses murs.

venise

La basilique Santa Maria Della Salute se situe à l’extrémité sud du Grand Canal. Elle se dresse sur un bout de terre entre le Grand canal et le Bacino di San Marco. Son dôme est un des symboles de Venise ayant inspiré Turner, Sargent ou Guardi. Construite au milieu du XVIIIe siècle, c’est l’un des édifices les plus imposants de la cité.

venise

Venise, ce n’est pas seulement son centre admirable, mais aussi ses charmantes petites îles. Outre l’île de Murano, célèbre pour son art de la verrerie et son musée du verre, l’île de Burano, connue pour son industrie de la dentelle, est remarquable avec ses maisons colorées et ses décors pittoresques.

venise

Suite, page suivante : cliquer sur « 3 » ci-dessous