VENISE : la cité des Doges éternelle et cachée

venise

Venise, ses gondoles, ses canaux, les ponts du Rialto ou des Soupirs, la place Saint-Marc, le palais des Doges… Autant de monuments, de lieux gravés dans nos mémoires ! Cité mythique, magique, irréelle, ville sur l’eau menacée, elle recèle quartiers et lieux moins fréquentés qui méritent le détour.

Petit tour d’horizon des lieux « obligés » et des quartiers moins connus à découvrir.

La Place Saint-Marc est l’endroit central, emblématique de Venise.

venise

Place principale, lieu de rencontres et de rendez-vous des touristes et des Vénitiens, c’est le lieu stratégique de la ville, incontournable pour visiter le palais des Doges, la basilique Saint-Marc ou le Campanile de Saint-Marc.

La Basilique Saint-Marc datant du XXIe siècle, toujours très fleurie, est reconnaissable à sa sublime façade au lion d’or ailé, symbole de la cité vénitienne. Admirer ses mosaïques, ses dômes, ses statues et l’autel qui contiendrait les ossements de Saint Marc sont des incontournables !

veniseD’architecture gothique, le palais des Doges, résidence des doges qui administraient la République de Venise, est un palais historique aux œuvres picturales exceptionnelles (Véronèse, Bellini, Le Titien ou Tintoret…). Il s’agit de l’un des plus beaux palais d’Europe auquel on accède via le célèbre pont des Soupirs.

Le théâtre La Fenice porte bien son nom (signifiant phœnix en italien, célèbre oiseau mythologique qui renaît toujours de ses cendres). Construit à la fin du XVIIIe siècle à la place du théâtre San Benedetto détruit par les flammes, il est à son tour détruit par un incendie en 1836. Reconstruit, il est de nouveau la proie du feu en 1996 et rebâtit à l’identique en 2003. Ce théâtre exceptionnel aux cinq rangées de loges est un des endroits les plus prestigieux d’Italie et d’Europe.

venise

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous