VENISE : la cité des Doges éternelle et cachée

venise

Venise, ses gondoles, ses canaux, les ponts du  Rialto ou des Soupirs, la place Saint-Marc, le palais des Doges… Autant de monuments, de lieux gravés dans nos mémoires ! Cité mythique, magique, irréelle, ville sur l’eau menacée, elle recèle quartiers et lieux moins fréquentés qui méritent le détour.

Petit tour d’horizon des lieux « obligés » et des quartiers moins connus à découvrir.

La Place Saint-Marc est l’endroit central, emblématique de Venise.

venisePlace principale, lieu de rencontres et de rendez-vous des touristes et des Vénitiens, c’est le lieu stratégique de la ville, incontournable pour visiter le palais des Doges, la basilique Saint-Marc ou le Campanile de Saint-Marc.

La Basilique Saint-Marc datant du XXIe siècle, toujours très fleurie, est reconnaissable à sa sublime façade au lion d’or ailé, symbole de la cité vénitienne. Admirer ses mosaïques, ses dômes, ses statues et l’autel qui contiendrait les ossements de Saint Marc sont des incontournables !

veniseD’architecture gothique, le palais des Doges, résidence des doges qui administraient la République de Venise, est un palais historique aux œuvres picturales exceptionnelles (Véronèse, Bellini, Le Titien ou Tintoret…). Il s’agit de l’un des plus beaux palais d’Europe auquel on accède via le célèbre pont des Soupirs.

Le théâtre La Fenice porte bien son nom (signifiant phœnix en italien, célèbre oiseau mythologique qui renaît toujours de ses cendres). Construit à la fin du XVIIIe siècle à la place du théâtre San Benedetto détruit par les flammes, il est à son tour détruit par un incendie en 1836. Reconstruit, il est de nouveau la proie du feu en 1996 et rebâtit à l’identique en 2003. Ce théâtre exceptionnel aux cinq rangées de loges est un des endroits les plus prestigieux d’Italie et d’Europe.

venise

À côté de ses incontournables lieux et monuments, certains quartiers et monuments moins fréquentés méritent une visite approfondie.

Le quartier du Cannaregio, quartier typique, loin du faste et du tape-à-l’œil de la place Saint-Marc, dispose d’une rue piétonne très appréciée des Vénitiens.  S’y trouvent également l’église de la Madonna dell’Orto, avec sa façade gothique aux briques et pierres blanches, et le quartier du Ghetto, réservé à la communauté juive dès le XVIe siècle.

venise

Le quartier du Castello tient son nom d’une forteresse disparue située sur l’île Saint Pierre. C’est le plus grand quartier de Venise. L’Arsenal y occupe une grande place. Les maisons y sont simples et sobres comparées à la grandeur de celles des quartiers proches  du Grand Canal. Quartier peu fréquenté par les touristes, c’est l’un des lieux préférés des amateurs de Venise et de son âme profonde qui résonne dans ses ruelles et ses murs.

venise

La basilique Santa Maria Della Salute se situe à l’extrémité sud du Grand Canal. Elle se dresse sur un bout de terre entre le Grand canal et le Bacino di San Marco. Son dôme est un des symboles de Venise ayant inspiré Turner, Sargent ou Guardi. Construite au milieu du XVIIIe siècle, c’est l’un des édifices les plus imposants de la cité.

venise

Venise, ce n’est pas seulement son centre admirable, mais aussi ses charmantes petites îles. Outre l’île de Murano, célèbre pour son art de la verrerie et son musée du verre, l’île de Burano, connue pour son industrie de la dentelle, est remarquable avec ses maisons colorées et ses décors pittoresques.

venise

L’île de Torcello, plus grande des trois îles de la lagune, sorte de ville fantôme attirant de rares touristes, possède la plus ancienne église de Venise.

venise

Lieu chic de Venise, endroit de prédilection des Vénitiens durant la période estivale, le Lido possède une plage aux dunes naturelles de sable fin et à l’eau très transparente. Calme, élégance et volupté y tranchent avec le tumulte du cœur de Venise. Petit havre de paix aux bungalows numérotés disposés selon leurs formes et leurs couleurs, le film de Visconti « Mort à Venise » l’a immortalisée.

venise

Une attention particulière doit être portée aux 540 ponts de Venise. En dehors du célèbre pont des Soupirs, jonction entre le palais des Doges et la prison, du merveilleux pont du Rialto dont la construction remonte au XVIe siècle, premier pont à traverser le Grand Canal, de multiples ponts construits à des époques différentes recèlent particularités et architectures remarquables.

La pointe de la douane est située à l’extrémité du quartier de Dorsoduro séparant le Grand Canal du canal de la Giudecca. Sa fonction au XVe siècle était l’inspection des marchandises entrant dans Venise. Elle est devenue un musée d’art contemporain controversé administré par la fondation François Pinault.

venise

Bien entendu, visite en gondole, carnaval masqué de février, gastronomie vénitienne ou apéritivo font partie des moments inoubliables ponctuant une visite de la cité des Doges.

veniseMenacée par les risques d’enlisement, traversée par des paquebots démesurés qui la fragilisent, elle demeure un endroit magique, hors du temps, à découvrir et à explorer.

Une fois les lieux mythiques visités, partir à l’aventure dans ses quartiers, ses ruelles, ses places peu fréquentées, s’avère un ravissement de tous les instants.

Publicités