VENISE : la cité des Doges éternelle et cachée

venise

L’île de Torcello, plus grande des trois îles de la lagune, sorte de ville fantôme attirant de rares touristes, possède la plus ancienne église de Venise.

venise

Lieu chic de Venise, endroit de prédilection des Vénitiens durant la période estivale, le Lido possède une plage aux dunes naturelles de sable fin et à l’eau très transparente. Calme, élégance et volupté y tranchent avec le tumulte du cœur de Venise. Petit havre de paix aux bungalows numérotés disposés selon leurs formes et leurs couleurs, le film de Visconti « Mort à Venise » l’a immortalisée.

venise

Une attention particulière doit être portée aux 540 ponts de Venise. En dehors du célèbre pont des Soupirs, jonction entre le palais des Doges et la prison, du merveilleux pont du Rialto dont la construction remonte au XVIe siècle, premier pont à traverser le Grand Canal, de multiples ponts construits à des époques différentes recèlent particularités et architectures remarquables.

La pointe de la douane est située à l’extrémité du quartier de Dorsoduro séparant le Grand Canal du canal de la Giudecca. Sa fonction au XVe siècle était l’inspection des marchandises entrant dans Venise. Elle est devenue un musée d’art contemporain controversé administré par la fondation François Pinault.

venise

Bien entendu, visite en gondole, carnaval masqué de février, gastronomie vénitienne ou apéritivo font partie des moments inoubliables ponctuant une visite de la cité des Doges.

veniseMenacée par les risques d’enlisement, traversée par des paquebots démesurés qui la fragilisent, elle demeure un endroit magique, hors du temps, à découvrir et à explorer.

Une fois les lieux mythiques visités, partir à l’aventure dans ses quartiers, ses ruelles, ses places peu fréquentées, s’avère un ravissement de tous les instants.