STORYTELLING TRANSMEDIA : une narration augmentée, immersive

storytelling

La transformation numérique et le développement de nouveaux médias, tels les réseaux sociaux, ont provoqué une baisse des audiences des médias traditionnels et un émiettement des publics. Pour y palier, le cross média, ou réplication à l’identique d’une même histoire, s’est développé. Il s’est avéré rapidement contreproductif, car non adapté aux exigences et aux codes de chaque nouveau média. Le « transmedia storytelling » ou narration transmedia est alors né. 

De quoi s’agit-il?

C’est un «processus dans lequel les éléments d’une fiction sont dispersés sur diverses plateformes médiatiques dans le but de créer une expérience de divertissement coordonnée et unifiée », selon la définition de Henry Jenkins.

Autrement-dit, la narration transmedia est une façon de raconter des histoires en ajoutant des éléments narratifs adaptés aux différentes plateformes médiatiques. 

Le but est de créer un univers complet et augmenté. 

Chaque contenu est une narration originale qui participe à la création de l’univers global de l’histoire et peut être comprise indépendamment des autres narrations.

Le storytelling transmedia réalise la convergence des medias

Chaque support ou média a ses spécificités d’usage. Un contenu spécifique doit lui être associé pour délivrer une expérience globale, créer un engagement fort et un effet de viralité.

Le storytelling transmedia permet la convergence des médias

L’univers fictionnel global est enrichi de narrations indépendantes et complémentaires produites en fonction des caractéristiques esthétiques et d’usage propres à chaque média. 

Cette expérience multimédiatique répond à la problématique d’individualisation des pratiques et des usages des nouvelles générations et d’éparpillement des audiences. 

Elle favorise l’émergence d’une culture participative et une forte addiction liée à l’envie de découvrir les nouveaux développements.

storytelling transmediaSuite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous