MÉTHODE des SIX CHAPEAUX : une méthode qui apprend à penser et à coopérer

six chapeaux

Fondées sur l’argumentation et le mode critique, les méthodes de pensée et de réflexion de groupe sont souvent heurtées, conflictuelles, peu créatrices d’idées nouvelles, voire bloquées.

Edward de Bono, psychologue et spécialiste des sciences cognitives, a développé une méthode dite des « six chapeaux » permettant d’organiser la réflexion de façon constructive et innovante.  

De quoi s’agit-il ?

La « méthode des six chapeaux » est une méthode de « pensée latérale » qui organise la réflexion ou la créativité d’un groupe selon différents modes de pensée, points de vue, symbolisés par des chapeaux de couleur différente.

A chaque participant est assigné un chapeau d’une certaine couleur correspondant à un certain mode de pensée et rôle. La séquence d’intervention de chacun est définie au préalable et modulée par l’animateur de la réunion (le chapeau bleu).

Le fait de penser différemment, autrement dit « latéralement », faciliterait la réflexion par analogie et la créativité. 

Quel rôle est attribué à chaque couleur de chapeau ?

  • Le chapeau blanc correspond à la neutralité (« les faits sont le suivants « ) : à l’énoncé des faits, des chiffres ou des informations, auquel est associé un degré de véracité. C’est l’image de l’impartialité, de l’objectivité mais aussi de la froideur, de la simplicité et du minimalisme.
  • Le chapeau noir a trait à la prudence, au jugement négatif, à la négation logique (« oui…mais »). Il est toujours à la recherche des risques d’échec, des dangers ou des défauts. Il incarne l’avocat du diable (raisons logiques et pertinentes de ne pas faire).
  • Le chapeau rouge véhicule des informations basées sur des émotions, des intuitions, des pressentiments, des impressions (« mon sentiment sur la question est… »). Il n’a pas à se justifier. Il est animé de passion, d’intuition, ici et maintenant.
  • Le chapeau jaune correspond à la critique et au jugement positifs (« de façon optimiste, je juge que « ). Il met en avant les avantages. il est constructif et tente de concrétiser les idées des autres membres du groupe (suggestions, propositions concrètes et réalistes, visions). Il incarne l’optimisme, le domaine du possible.
  • Le chapeau vert est relatif à la créativité (« j’imagine « ) Il recherche des solutions de rechange, des conceptions nouvelles. Il sort des sentiers battus, provoque, use de l’humour. C’est un amateur de mouvement qui propose des idées neuves, folles. Il est doté d’une pensée « latérale », différente.
  • Le chapeau bleu représente l’organisation (« je donne la parole à « ). C’est le chef d’orchestre, le meneur de jeu, celui qui anime la réunion, définit les objectifs. Il focalise, canalise les idées et les échanges entre les autres chapeaux, résume dresse les propositions et énonce les conclusions. 

Comment obtenir une efficacité optimale ?

L’efficacité maximum est atteinte lorsque les différents chapeaux sont utilisés alternativement. Le chapeau bleu attribue, planifie et orchestre le passage des différents chapeaux et synthétise les conclusions.

La séquence d’utilisation des chapeaux est déterminée à l’avance selon le problème à traiter (ex : tous les participants portent un chapeau différent ou pensent d’abord en chapeau blanc, ensuite en noir, puis en rouge, etc.) ; chacun des intervenants utilisant le mode de pensée relié au chapeau déterminé par la séquence.

Par exemple, sur un sujet sensible à forte résonance émotionnelle, le chapeau rouge débutera sur le registre de l’émotion, le chapeau blanc rassemblera les informations, le chapeau jaune fera des propositions, le chapeau noir éliminera les propositions bancales, le chapeau bleu organisera les solutions possibles, le chapeau rouge demandera le sentiment de chacun etc…

La méthode des six chapeaux est plus productive que les méthodes traditionnelles, car elle permet de développer les différentes approches qui ne s’opposent plus mais, s’enrichissent et deviennent complémentaires. Elle favorise un climat de discussion cordial et créatif et l’engagement  de chacun, auquel est attribué un rôle précis.

Des questions de management, elle peut être étendue aux problèmes de société ou au développement personnel, nécessitant d’alterner les différents mode de pensée.

Aller plus loin :

La méthode des six chapeaux – Edward de Bono

MÉTHODE QQOQCCP: la résolution de problèmes simple et performante