COULEUR DES CHEVEUX : D’où vient-elle ? Qu’en-est-il de la coloration naturelle et artificielle ?

couleurs

La couleur des cheveux est liée à la pigmentation des follicules pileux déterminée par deux types de mélanine (pigments biologiques foncés responsables de la coloration) : l’eumélanine et la phéomélanine.

L’origine de la couleur

La phéomélanine est responsable de la couleur rousse. L’eumélanine a deux sous-types (noir ou brun) qui en fonction de leur concentration déterminent la couleur du cheveu. Une faible concentration d’eumélanine brune donnera des cheveux blonds, une concentration plus élevée des cheveux bruns. Une faible concentration d’eumélanine noire donnera des cheveux gris, une concentration plus élevée des cheveux noirs.

Les cheveux blancs apparaissent lorsque les cellules responsables de la teinte des cheveux cessent de secréter de la mélanine.Hair_follicle-fr.svgLes facteurs héréditaires

La couleur des cheveux présente un caractère héréditaire influencé par les gènes de la mère et du père.

Chaque gène possède deux allèles, l’une venant du père, l’autre de la mère. Si les deux sont identiques, la caractéristique commune s’exprimera. S’ils sont différents, l’allèle dominant s’imposera sur l’allèle récessif et donnera sa caractéristique au cheveu.

Une combinaison brun / blond a un allèle dominant marron et un allèle récessif blond. Une personne avec un allèle brun a les cheveux bruns, une personne qui n’a pas d’allèle brun sera blonde. Dans une combinaison roux / non roux, l’allèle roux est récessif. Une personne avec deux allèles roux aura les cheveux roux, rouge-orangée en cas de présence de  blond.génétique

Les autres facteurs

  • Le vieillissement provoque une dépigmentation du cheveu liée à la mort des cellules souches produisant de la mélanine.
  • Une réaction auto-immune :  le blanchissement très rapide de la chevelure (en un ou quelques jours) à la suite d’un choc émotionnel serait du à une réaction auto-immune attaquant le système pigmentaire des follicules pileux sur une chevelure poivre et sel, mettant ainsi en évidence les cheveux blancs déjà existants.cheveux blancs
  • Le sexe : les femmes ont tendance à avoir une fréquence moins élevée de cheveux noirs que les hommes, alors que ceux-ci ont une fréquence significativement plus élevée de cheveux blonds et roux.
  • Les pathologies ou les maladies : albinisme, vitiligo, malnutrition, syndrome de Werner, anémie pernicieuse.

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous.