ANNONCIATION : origines et traditions

annonciation

L’Annonciation correspond à l’annonce faite par l’archange Gabriel à la Vierge Marie de sa maternité divine.

La date de sa célébration

Cet événement biblique est célébré le 25 mars ou neuf mois avant Noël par les catholiques et les orthodoxes. L’anniversaire de l’Annonciation correspond aux dates anniversaires des morts d’Adam et de Jésus. Si le 25 mars est un dimanche, la fête est décalée au lundi 26. Et si le 25 mars tombe pendant la semaine sainte ou la semaine de Pâques, l’Annonciation est décalée au deuxième lundi après Pâques.

Les origines de sa célébration

Jusqu’à l’époque de Justinien, empereur romain d’Orien au VIe siècle apr. J.-C., la seule fête mariale était la « mémoire de Marie » dans l’octave de la Noël. Justinien va imposer en Orient la célébration de la présentation de Jésus au Temple le 2 février au lieu du 14, quarante jours après la Nativité du Christ, qui sera ensuite placée par son successeur Justin II le 25 décembre au lieu du 6 janvier.

D’autres évènements mariales, comme la fête de l’Assomption, l’entrée de Marie dans la gloire de Dieu (15 août) ou de la Nativité de Marie (8 septembre) vont être célébrés par la suite. L’insertion dans le calendrier liturgique de la fête du 25 mars (correspondant d’ailleurs au jour de l’équinoxe de printemps dans le calendrier romain) va être placée symboliquement neuf mois avant celle de Noël fixée dans la seconde moitié du VIIe siècle.

Dans la tradition chrétienne occidentale, d’autres événements se déroulent ce jour du 25 mars : le premier jour de la création du monde, la chute d’Adam et Ève, le sacrifice d’Isaac, la mort du Christ sur la croix et le Jugement dernier.

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous