AMSTERDAM : une cité authentique, généreuse et éclectique

Musée à ciel ouvert, cité jeune et dynamique, Amsterdam est une des destinations les plus prisées d’Europe. Bâtie autour d’un réseau de canaux en toile d’araignée, le vélo y est prioritaire, le piéton respecté.
Revendiquant innovation et liberté, c’est un havre de paix où il fait bon vivre. 
La luminosité si particulière du Nord donne une aura particulière à son architecture d’une grande richesse qui se reflète dans l’eau des canaux.
La place principale, la place du Dam est le cœur historique et commercial de la ville.
S’y trouvent le Palais Royal et la Nouvelle Église. L’ancien bureau de poste central datant de 1898 a été reconverti en centre commercial de boutiques de marques.
La visite des canaux reste le meilleur moyen d’admirer la beauté des vieilles maisons bourgeoises.
Très caractéristiques avec leurs pignons, leur double entrée, leur façade théâtrale et leurs dimensions longues et étroites, la plupart datent du XVIIe siècle, siècle d’or des Pays Bas. Résidences de famille de marchands fortunés, elles dissimulent de magnifiques jardins ou musées.
La grande richesse artistique des Pays-Bas se découvre autour de la Museumplein:
  • au Rijksmuseum (Rembrandt et les flamands, Mondrian, Karel Appel…),
  • au célèbre Musée Van Gogh,
  • au Stedelijk Museum (musée d’art contemporain).

Au nord, près de l’église Westerkerk, la maison d’Anne Franck est un lieu bouleversant chargé d’histoire.

Ville à échelle humaine tournée vers le bien-être et l’écologie, Amsterdam pratique le fameux « vivre ensemble » et l’hospitalité.
C’est une ville cosmopolite qui, outre les coffee shops, dispose de nombreux cafés authentiques dits « cafés bruns ». On peut y déguster une bière, des pancakes, des gaufres ou la fameuse sauce hollandaise recouvrant les œufs pochés ou des fromages hollandais.
C’est aussi la capitale de la nourriture rapide (fast foods ou distributeurs de nourriture rapide) et de la bière Heineken au fameux musée ludique.
Capitale de la tolérance et de la diversité, c’est une ville très festive (cafés Soubdgarden, le Suzy Wong ou le Krom).
Le Paradiso, ancienne église reconvertie en boite de nuit, accueille des concerts mémorables, tout comme le Bitterzoet, le Melweg, le club Home ou le Werck.
A l’est du vieux centre, le quartier rouge, un des plus vieux d’Amsterdam, est celui des prostituées en vitrines éclairées par des néons rouges.
La ville regorge de parcs et de jardins fleuris, dont le Vondelpark, dessiné à la façon des parcs anglais (45 hectares de pelouses, de fontaines et d’étendues d’eau).
Il ne faut pas manquer les différents marchés aux fleurs (notamment celui au bord du canal Single), aux objets vintage, ou aux puces, très animés et très colorés. 
 
Non loin du Canal Ring (quartier central), le quartier de Jordann est un quartier charmant. Ses ruelles fleuries, ses quais où sont amarrées les péniches, ses petits bars, ses grosses demeures flamandes et ses logements ouvriers sont devenus branchés.
Dotée d’un climat tempéré, elle se parcourt avec délice tout au long de l’année.
Ville sur l’eau baignée par une lumière enveloppante, Amsterdam est une cité conviviale et généreuse. Chaque visite s’avère une parenthèse humaine et culturelle rafraîchissante entre toutes.

2 commentaires

Laisser un commentaire