POISSON D’AVRIL (1er AVRIL) : origines et signification

poisson d'avril

Le 1er avril, il est de coutume de faire des canulars à ses connaissances, ses amis ou sa famille. Les enfants accrochent un poisson en papier dans le dos de leurs « victimes » et, une fois la plaisanterie découverte, ils prononcent la formule « Poisson d’avril ».

Sa signification

Le « poisson d’avril » est une attrape, un piège innocent tendu à une personne amie, parente ou familière, le premier jour du mois d’avril.

« Donner ou faire un poisson d’avril à quelqu’un », c’est lui annoncer une nouvelle inventée, lui faire faire une démarche inutile, l’envoyer au-devant de quelqu’un qui ne vient pas. C’est se divertir à ses dépens, éprouver sa patience en lui faisant croire l’impensable.poisson avril

Ses premières mentions dans les textes

Dès le XVe siècle, il est fait mention du terme « poisson d’avril » qui désigne un « entremetteur, intermédiaire, jeune garçon chargé de porter les lettres d’amour de son maître ». L’acception de « tromperie, mystification traditionnelle du 1er avril » est attestée dans le Dictionnaire de l’Académie française de 1718, la locution « donner un poisson d’avril » signifiant « obliger quelqu’un à faire quelque démarche inutile pour avoir lieu de se moquer de lui ».

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 »