FESTIVAL DE CANNES : son histoire, son influence culturelle et économique

Créé en 1946, le festival de cinéma international de Cannes est devenu en soixante dix ans le festival de cinéma le plus médiatisé au monde. Parallèlement à la sélection officielle qui récompense le cinéma d’auteur, d’autres sections reflètent la diversité du cinéma mondial, telles la « Quinzaine des réalisateurs », » la « Cinéfondation », la « Semaine internationale de la critique » ou « Un certain regard ». Quant au marché du film de Cannes, il est le premier au monde avec plus de 11 000 participants.

Son histoire

À la fin des années 1930, trois membres français (Philippe Erlanger, Émile Vuillermoz et René Jeanne) du jury international de la Mostra de Venise, choqués par l’intervention des gouvernements fasciste italien et national-socialiste allemand dans la sélection des films soumettent au ministre de l’Instruction publique de l’époque (Jean Zay) l’idée d’un festival international de cinéma politiquement indépendant. Recevant un avis favorable fin 1938, encouragés par le représentant du cinéma américain en France, ce « festival du monde libre », partenariat franco-américain, envisage alors de créer le plus grand marché du film mondial. expPromettant de construire un palais dédié au festival et disposant d’autres atouts (station balnéaire,…), la ville de Cannes est retenue.

En juin 1939, Louis Lumière accepte d’être le président de la première édition prévue du 1er au 20 septembre. Dès le mois d’août, la Metro-Goldwyn-Mayer affrète un paquebot transatlantique pour amener les stars d’Hollywood. Inspirés par le film Quasimodo, les Américains envisagent de réaliser une réplique de Notre-Dame de Paris sur la plage de Cannes. Le 1er septembre, jour de l’ouverture, les troupes allemandes pénètrent en Pologne et le Festival est annulé.

La première édition va se dérouler avec succès du 20 septembre au 5 octobre 1946 dans l’ancien casino de Cannes. Le gouvernement refusant de financer un festival annuel, le Palais des Festivals, appelé Palais Croisette, est construit dans la précipitation. La toiture inachevée s’envolant lors d’un orage à la fin du Festival, le bal de clôture et la remise des prix ont lieu au Casino municipal.

En 1947, Robert Favre Le Bret devient directeur du Festival et institue le principe de la Commission de sélection : le Centre national de la cinématographie précise aux producteurs les délais d’envoi, les critères et les règles de censure en vigueur. Après réception des films, la Commission établit la sélection. Organisé une fois tous les deux ans de 1947 à 1950 , car en concurrence directe avec la Mostra de Venise, le Festival se met en place peu à peu.

À partir de 1951, la quinzaine du  Festival est déplacée au printemps. La Palme d’or est créée en 1955. Elle est décernée au réalisateur du meilleur film de la compétition.Palme_d'Or.svg.png

Durant les années 1950, Cannes devient l’événement le plus important du cinéma mondial, supplantant la Mostra de Venise. Il lancera à la fin des années 1950 la nouvelle vague : le prix de la mise en scène étant attribué en 1959 à François Truffaut pour Les Quatre Cents Coups, Alain Resnais y présentant Hiroshima mon amour. Cette même année 1959 se tient le premier marché du film entre vendeurs et acheteurs de l’industrie du cinéma.

Dans les années 1960, de talentueux réalisateurs sont révélés : Andreï Tarkovski, Miklós Jancsó, István Szabó ou Glauber Rocha.

En 1962, la première Semaine internationale de la critique est créée pour « mettre à l’honneur les premières et deuxièmes œuvres des cinéastes du monde entier ». François Ozon, Alejandro González Iñárritu y sont découverts. En 1965,  Jean Cocteau est nommé président d’honneur du Festival à vie. En 1966, Olivia de Havilland est la première femme à présider le jury.Logo_SIC

Le 18 mai 1968, François Truffaut, Jean-Luc Godard, Claude Lelouch, Claude Berri, Roman Polanski, Louis Malle et Jean-Pierre Léaud se mêlent au mouvement étudiant et se révoltent contre le ministre de la Culture André Malraux qui a démis Henri Langlois de son poste de directeur de la Cinémathèque française. Le 19 mai, les organisateurs annulent le Festival.godard-couston,M148709

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous