LIBRA : la monnaie virtuelle initiée par Facebook

Libra est un projet initié par Facebook de « monnaie digitale accessible à tous » à horizon mi-2020, auquel participent à ce stade 27 grandes entreprises et ONG. Elle permettrait les paiements et les transferts de monnaie à partir des messageries électroniques type WhatsApp et Messenger. De faibles frais de transaction et de grosses capacités de transactions devraient faciliter la bancarisation d’habitants de pays émergents, ne disposant pas de compte en banque.

De quoi s’agit-il ?

Libra est un projet de monnaie virtuelle, s’appuyant sur la technologie Blockchain, adossée à un panier de devises dans le but d’en réduire la volatilité.

Le code informatique de ce registre décentralisé sera accessible librement, en open source, et son évolution sera décidée par une organisation à but non lucratif, l’association Libra (dont le siège sera à Genève et les bureaux en Californie), comprenant actuellement 28 membres fondateurs, parmi lesquels Calibra, filiale de Facebook.

L’objectif premier est de faciliter les transferts d’argent et les paiements via messagerie électronique type Messenger ou WhatsApp. Un autre objectif important est de donner un accès bancaire et aux services en ligne à des populations notamment de pays émergents n’ayant pas de comptes bancaires.

« Il est choquant que, 30 ans après la création du Web, il reste 1,7 milliard de personnes n’ayant pas accès aux services financiers. Internet a numérisé tout ce qu’il pouvait, sauf l’argent ! C’est une anomalie. La mission de Libra est de créer une monnaie mondiale simple, accessible à tous, et une infrastructure financière qui aide des milliards de personnes à accéder au système financier et à l’économie mondiale » souligne David Marcus, responsable de la division Blockchain de Facebook et de la nouvelle filiale Calibra.

Pour imposer Libra, Facebook devrait s’appuyer sur ses nombreux utilisateurs (WhatsApp :1,5 Md d’utilisateurs, Messenger : 1,3 Md et Instagram : 1 Md) et associer jusqu’à 100 partenaires majeurs. Facebook développera un porte-monnaie électronique et une plateforme de services autour de Libra, appelée Calibra.

Pourquoi le nom Libra ?

« Liberté, justice, monnaie » sont, d’après David Marcus, les valeurs derrière « la marque Libra », au logo en forme de trois vaguelettes. lib.png« Libra était l’unité de mesure de poids sous l’Empire romain qui a donné le symbole du pound, la livre sterling (le L orné), et l’abréviation Lb (libra pondo) de la devise britannique . Libra est aussi la balance de la justice (signe astrologique de la Balance en anglais) et a une connotation de liberté ».

Facebook doit transférer les droits sur la marque et le nom de domaine Libra.org à l’Association Libra.

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous