RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE : de quoi parle-t-on ?

Le réchauffement du climat au XXe siècle et au début du XXIe siècle est attesté par l’augmentation des températures moyennes de l’air et de l’océan, la fonte généralisée de la neige et de la glace, l’augmentation du niveau moyen de la mer ainsi que des phénomènes météorologiques, auparavant exceptionnels, de plus en plus fréquents.

Le réchauffement global de la planète

La hausse des températures moyennes à la surface du globe est une des conséquences de l’élévation continue depuis le début du XXe siècle des émissions massives de gaz à effet de serre.a3c209960a_50144886_emissions-co2-2018-global-carbon-project

Les anomalies positives de températures se confirment d’année en année par rapport aux températures enregistrées depuis le milieu du XIXe siècle. Les 30 dernières années ont connu les températures les plus élevées de l’hémisphère Nord depuis plus de 1 500 ans.20111214105526-gemiddelde_temp
Par ailleurs, l’élévation des températures est notable depuis le début des années 1980 tout comme les records des premières années du XXIe siècle.

Depuis le début du XXe siècle (1906-2005), la température moyenne à la surface du globe a augmenté de 0,74 °C avec une progression qui s’est accélérée depuis 1976, atteignant 0,19 °C par décennie. La période 1997-2006 est marquée par une anomalie positive moyenne de 0,53 °C dans l’hémisphère Nord et de 0,27 °C dans l’hémisphère Sud.

Depuis les années 1990, la France connait systématiquement des températures plus élevées de l’ordre de 1 à 1, 5° C par rapport à la moyenne des températures de 1900 à 2016.Photo-article-4

Les dix années les plus chaudes jamais enregistrées sont toutes postérieures à 1997. 14 des 15 années les plus chaudes ont été constatées au XXie siècle. L’année 2016 est la plus chaude (+0,94 °C par rapport à la  normale), suivie de près par 2015 (+0,90 °C), 2014 (+0,74 °C) et 2010. (+0,70 °C). Les températures les plus froides depuis 1880 remontent au début du XXe siècle : 1911 (-0,44 °C), 1909 (-0,44 °C), 1010 (-0,39 °C)…

La température des eaux tropicales a augmenté de 1,2 °C au cours du XXe siècle (contre 0,5 °C en moyenne pour les océans), entraînant un blanchiment des récifs coralliens depuis 1997. En 1998, période forte d’El Niño, le réchauffement prolongé de l’eau a détruit la moitié des récifs de corail de l’océan Indien.chartoftheday_17373_evolution_de_la_temperature_moyenne_des_oceans_n
La température dans les zones tropicales des cinq bassins océaniques, où se forment les cyclones, a augmenté de 0,5 °C de 1970 à 2004. De puissants cyclones sont apparus dans l’Atlantique Nord depuis 2005 (Katrina, Rita, Wilma) alors qu’ils étaient plus nombreux dans les autres parties du monde.

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous