CANICULE : l’essentiel

Du fait du réchauffement climatique, outre la montée générale des températures, les évènements caniculaires ont tendance à se multiplier avec des conséquences de plus en plus graves sur la santé des personnes les plus fragiles et l’activité en général. L’épisode de la semaine du 24 Juin 2019 est sans précédent par son intensité et sa précocité depuis 1947 et l’établissement de relevés détaillés. Des records devraient être établis pour un mois de juin, voire « localement tous mois confondus ».

A l’origine

ll y a trois millénaires, Sirius, appelée alors Canicula (« petit chien »), se trouvant dans la constellation du Grand Chien, se levait avec le Soleil du 24 juillet au 24 aout.

Cette étoile très brillante, se couchant et se levant en même temps que le Soleil, les anciens pensaient qu’il existait un lien entre l’apparition de cette étoile et les grandes chaleurs météorologiques.

Dans la Rome antique, le début de la Canicule était célébré le 24 Juillet par la fête de Neptunalia. On lui attribuait des maladies causées par la chaleur et sur les moissons que l’on tentait de conjurer en immolant des chiens roux comme le soleil. La Canicule s’achevait par la fête de Vulcania, le 24 août.

De quoi s’agit-il ?

Une canicule, ou vague de chaleur, est un phénomène météorologique de températures de l’air anormalement fortes, diurnes et nocturnes, se prolongeant sur une certaine durée dans une zone  étendue. Elle favorise la pollution de l’air particulièrement en zones urbaines, le risque d’incendie de forêt et la présence d’ozone dans l’atmosphère.

Elle vient d’un réchauffement très important de l’air ou d’une invasion d’air très chaud (remontant du Sahara et du Maghreb en ce qui concerne l’Europe) provoquant une baisse significative de l’amplitude thermique entre le jour et la nuit (la chaleur s’accumulant plus vite et s’évacuant difficilement). Elle peut s’ accompagner d’un niveau d’humidité élevé qui accroît la sensation de chaleur.

Pour évaluer la température ressentie (de jour comme de nuit), la température de l’air ambiant est modulée par l’humidité relative et le déplacement d’air.2019-06-23_200311_Capture-de-cran-2019-06-23-a-22.35.38

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous