ADAGES AGRICOLES : sélection de formules de « bon sens paysan »

 Le lait vient aux vaches par la bouche. 
 Le meilleur engrais de la terre, est le pied du propriétaire. 
 Le plus léger filet d’eau rapporte un quintal de foin. 
 Le sol est vite fatigué de porter du trèfle. 
 Le trop tarder, en fait de labourage, est la ruine du ménage. 
 Les beaux épis font les belles récoltes. 
 Les moutons ont aux pieds des cornes d’or. 
 Maître actif veut domestique actif. 
 Ne choisis pas le champ que choisit l’alouette. 
 Ne remets pas au lendemain ce que tu peux faire le jour ou le matin. 
 Noir terrain porte grain et bien ; le blanc terrain ne porte rien. 
 Persévérance, telle est la première vertu de l’agriculteur. 
 Petit gaspillage ruine un grand ménage. 
 Plus les labours sont nombreux, plus les grains sont savoureux. 
 Point de culture sans prés, comme sans fumier point de blé. 
 Point de fumier sans prés, et sans fumier point de blé. 
 Pour bien semer, l’heure opportune ne dépend pas du jour de lune ; ce que doit craindre le bouvier, c’est de jeter son grain dans un bourbier. 
 Pour celui qui n’a point de prunes, les prunelles sont bonnes. 
 Pour s’enrichir par la charrue, il faut en tenir soi-même les cornes. 
 Propreté nourrit le bétail. 
 Qui ne laboure quand il peut, ne laboure pas quand il veut. 
 Qui néglige son domaine perd le tiers de son revenu. 
 Qui sème clair pour l’hiver et trop dru pour l’été n’a pas besoin d’agrandir son grenier. 
 Qui soigne son champ sera soigné. 
 Qui veut labour mal fait doit le payer d’avance. 
 Qui veut semer des raves doit faire marcher la charrue après le char des moissonneurs. 
 Sans bétail on ne fait rien qui vaille ; on n’a ni grain, ni foin, ni paille. 
 Semaille tardive, récolte chétive. 
 Si tu as beaucoup d’engrais, donne-le au champ, si tu en as peu, donne-le à la plante. 
 Sillon tordu, le blé plus dru. 
 Taupinière bien dispersée en mars rapporte au temps des moissons. 
 Terre dont la chaux fait le lard, ne produit que pour le vieillard. 
 Terre noire fait du bon blé ; la blanche fait l’épi grainé. 
 Trois hectares bien fumés en valent six qui le sont mal. 
 Tu n’emploieras ton labeur qu’en terre de bonne senteur. 
 Tu te trompes moins en semant tôt qu’en semant tard. 
 Un pré bien soigné rapporte plus qu’un blé. 
 Un quart de pot le dimanche vaut mieux qu’un demi-pot tous les jours. 
 Une poignée de paille produit deux poignées d’engrais et celles-ci une poignée de grains. 
 Vache conduite sur mauvais pâturage perd le lait, perd le fumier. 
Dieu mesure le froid à la brebis tondue.

Aller plus loin :

1111 mots de français soutenu – collection Facil’à dire en vente boutique Culture crunch

1