CRÈME MAGIQUE 5 MINUTES AU CAFÉ : la recette facile

La crème magique 5 minutes au café est une crème à base de café instantané, sucre de canne et eau froide; saupoudrée de cacao amer et décorée avec des grains de café.

Les études génétiques suggèrent que le café est originaire d’Éthiopie, dans la province de Kaffa où les ancêtres des Oromos consommaient le café sous différentes formes (boisson mais aussi aliment). Il y serait connu depuis la Préhistoire et n’aurait été transféré qu’au VIe siècle, au Yémen, dans l’Arabie Heureuse, vers le port de Moka.
Les paysans du sud-ouest de l’Éthiopie torréfiaient les grains du café dans des braises, les broyaient dans une bouillie dans laquelle le café faisait originellement office d’épice aux vertus médicinales, à l’instar du cacao chez les Aztèques.

Facile et rapide à préparer, cette crème au café onctueuse et délicate est idéale lors des collations de la journée.

Niveau de difficulté : facile
Temps de préparation :  5 min
Temps de repos :  –
Temps de cuisson : –
Temps total : 5 min
Ingrédients : 6 personnes
225 ml d’eau glacée
200 g de sucre en poudre
45 g de café soluble instantané
poudre de cacao amer
grains de café

Préparation :

  • Mettre au préalable de l’eau froide au réfrigérateur (ou au congélateur durant 30 min).
  • Verser l’eau glacée dans le bol d’un mixeur.
  • Ajouter le sucre en poudre et le café instantané.
  • Commencer à vitesse réduite pour bien mélanger les ingrédients durant environ 1 min.
  • Arrêter le mixeur et mélanger à la spatule pour recueillir les ingrédients laissés au fond.
  • Faire fonctionner le mixeur à la vitesse maximale et monter le tout durant environ 4 à 5 min jusqu’à l’obtention d’une crème claire, gonflée et mousseuse.
  • Verser dans des verres à dessert et saupoudrer éventuellement la surface de cacao amer et décorer avec des grains de café.
  • Servir immédiatement la crème et déguster !

Citation sur la cuisine :

“On ne peut pas faire de cuisine si l’on n’aime pas les gens!”

Joël Robuchon / L’Express Styles, Interview du 10 décembre 2014