GANSES DE NICE

Les ganses de Nice sont des beignets à base de farine, œufs, sucre, lait, beurre, levure eau de fleur d’oranger, vanille et sel.

Fabrication traditionnelle dans le Pays Niçois entre le jour de l’an et Pâques, le pic de consommation est le mardi gras et lors du carnaval de Nice. Elles apparaissent aussi sur la table lors des fêtes familiales. La forme des ganses Niçoises représenterait un tour du cou du costume traditionnel des hommes durant la période du Carnaval de Nice.

Très minces, légères et craquantes, elles se consomment saupoudrées de sucre glace. Il existe plusieurs sortes de ganses : les ganses à pâte dense (sans levure), les ganses à pâte soufflée (li gansa dé Quécou) et les ganses légères (ligansa lougéra), dont la pâte dépourvue de fleur d’oranger, comporte de la levure, du beurre, du lait et parfois du zeste citron, du sure vanillé et un alcool. Elles portent des noms différents selon la localité de fabrication : oreillettes à Avignon, dans le Comtat Venaissin, Apt et la vallée du Calavon; bugnes à Champoléon et dans le Briançonnais; merveilles dans les Alpes provençales; ganses dans le pays Niçois; mensonges dans la vallée de la Vésubie et la vallée de la Roya; croquants à Barcelonnette et dans la vallée de l’Ubaye.

Faciles et rapides à préparer, croustillantes et délicieuses, elles sont parfaites lors des collations de la journée.

Niveau de difficulté : facile
Temps de préparation : 15 min
Temps de repos : 30 min
Temps de cuisson : 10 min
Temps total : 25 min + 30 min (repos)
Ingrédients : 6/8 personnes
250 g de farine
2 œufs
65 g de sucre
40 ml de lait
100 g de beurre mou
7 g de levure chimique (ou 10 g de levure fraîche de boulanger)
1 c. à s. d’eau de fleur d’oranger
extrait de vanille
1 pincée de sel
100 g de sucre glace

Préparation :

  • Dans un bol, ajouter le beurre ramolli en pommade.
  • Rajouter le sucre, les œufs, le lait, l’eau de fleur d’oranger et quelques gouttes de vanille.
  • Bien mélanger à la spatule ou au fouet.
  • Dans un bol, tamiser et mélanger la farine, le sel et la levure chimique.
  • Rajouter les ingrédients secs au mélange d’œufs puis mélanger l’ensemble à la spatule jusqu’à obtenir un mélange homogène (ne pas trop travailler la pâte pour éviter qu’elle prenne de l’élasticité).
  • Couvrez le bol d’un torchon et laisser la pâte reposer à température ambiante durant 30 min (1 h en cas d’utilisation de levure de boulanger).
  • Fariner légèrement le plan de travail et abaisser la pâte au rouleau après l’avoir divisée en 3 ou 4 morceaux sur une épaisseur d’environ 5 mm.
  • Détailler en lanières et/ou en triangles.
  • Nouer ces rubans ou faire une incision avec la roulette pour ravioli dans la sens de la longueur, sans toutefois aller jusqu’au bord.
  • Faire rire dans une huile (d’olive pour les puristes ou d’arachide) à 175° C pour les dorer.
  • Égoutter et éponger sur du papier absorbant pour enlever l’excès d’huile.
  • Laisser refroidir.
  • Saupoudrer de sucre glace.
  • Déguster !