PÂTE DE CAMPAGNE GRAND-MÈRE : LA RECETTE CLASSIQUE

Le pâté de campagne ou terrine de campagne est une préparation culinaire française, réalisée à partir d’une farce composée de diverses viandes hachées grossièrement.

Sa composition varie suivant les régions. À la viande de porc peuvent être ajoutées des viandes de veau ou de volaille et la farce obtenue est souvent agrémentée d’ail, oignons, sel, poivre, quatre-épices, thym, laurier et une eau-de-vie tirée du vin (par exemple cognac). Le pâté de campagne breton bénéficie d’une indication géographique protégée. Cuit au four, il est à base d’oignons crus, foie, gorge, couenne et parures de têtes cuites.

Facile à préparer, savoureux, il est parfait lors des repas accompagne de pain de campagne.

Niveau de difficulté : facile
Temps de préparation : 15 min
Temps de repos : 12 h
Temps de cuisson : 2 h
Temps total : 2 h 15 min + 12 h (repos)
Ingrédients : 6 personnes
250 g d’échine de porc hachée
150 g de foie de porc
75 g d’épaule de veau hachée
75 g de poitrine de porc hachée
75 g de lard / barde hachée
1 oignon
1 échalote
1 gousse d’ail
1 œuf
1 tranche de pain de mie trempée dans du lait
15 ml de Porto, Cognac ou Armagnac
1 pincée de piment de Jamaïque ou mélange cannelle/ girofle/muscade/poivre (quatre-épices)
cerfeuil/persil
sel/poivre

Préparation :

  • Préparer les viandes non hachées en les passant au hachoir à grille fine.
  • Peler et hacher l’oignon, l’échalote et l’ail.
  • Hacher le persil et le cerfeuil.
  • Préchauffer le four en mode statique à 180°C.
  • Malaxer ensemble les viandes, le foie, l’oignon, l’échalote, l’ail, le persil, le cerfeuil, le pain égoutté, les œufs, le cognac, le sel, le poivre et les épices.
  • Munir de barde l’intérieur d’une terrine.
  • Remplir avec la préparation.
  • Couvrir la terrine.
  • Faire cuire au bain-marie durant environ 2 h.
  • Sortir la terrine du bain -marie et la laisser refroidir.
  • Mettre au réfrigérateur durant la nuit.
  • Servir et déguster !

Citation sur la cuisine :

« Si vous pensez bien, vous cuisinez bien. »

Ferran Adrià