ALGORITHMES : comment les rendre plus efficaces, éthiques et responsables ?

À l’ère du big data et de l’intelligence artificielle, les algorithmes prennent de plus en plus de place dans les processus de décision et la vie quotidienne. Utilisés à des fins de rentabilité et de productivité, ces constructions logiques ne sont pas exemptes de biais ou d’effets non désirés. Les algorithmes posent des questions éthiques et sociales lorsqu’ils sont emmenés à prendre des décisions à la place des humains.

Qu’est-ce qu’un algorithme ?

Il s’agit d’une suite finie d’opérations ou d’instructions logiques détaillées qui, correctement exécutées, permettent de résoudre un problème ou d’obtenir un résultat.

L’algorithme est l’arborescence d’un programme informatique. La programmation est la traduction de l’algorithme dans un langage de programmation spécifique, lui-même transformé en langage machine lors de la compilation.

Comment se présente-t-il ?

Un algorithme nécessite :

  • une déclaration de variables : description détaillée des éléments utilisés dans l’algorithme ;
  • une initialisation ou entrée des données : récupération des données et/ou initialisation ;
  • un traitement des données : exécution des opérations nécessaires pour répondre au problème posé ;
  • une sortie : affichage du résultat.

Toutes les opérations accomplies par l’algorithme doivent être suffisamment basiques pour pouvoir être réalisées dans une durée finie par un homme utilisant un papier et un crayon.

programming-942487_960_720Quelles sont ses caractéristiques principales ?

Un algorithme doit être :

  • fini (se terminer après un nombre fini d’étapes) ;
  • compréhensible par un non-informaticien ;
  • se focaliser sur la logique de résolution et non sur les spécificités de langage ;
  • précis (chaque étape doit être définie précisément, les actions spécifiées sans ambiguïté pour chaque cas) ;
  • concis ;
  • structuré.

Son efficacité technique ou sa performance dépend de

  • sa rapidité d’exécution ;
  • sa faible consommation en mémoire et énergie ;
  • la précision des résultats obtenus ;
  • sa capacité à être étendu.

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous