CARTE MENTALE ou MIND MAPPING : un mode d’apprentissage très efficace

mind map

Si les cartes heuristiques existent depuis plusieurs siècles, le concept de carte mentale ou « mind mapping » a été développé dans les années 1970 par Tony Buzan qui le présente comme « le véritable couteau suisse de l’intelligence ». Permettant de représenter des idées et des concepts de façon graphique, analytique et artistique, le mind mapping est un formidable outil d’apprentissage. De plus en plus utilisé à l’école et dans l’entreprise, il favorise l’innovation et le travail collaboratif.

De quoi s’agit-il?

La carte mentale ou carte heuristique ou  « mind mapping » est une représentation visuelle et arborescente d’une idée, d’un texte, d’une information ou d’une connaissance. Elle est souvent agrémentée de couleurs, d’images et de symboles divers.

Elle a pour objet de refléter le fonctionnement associatif de la pensée. 

Elle comporte :

  • un centre de gravité: le sujet central traité ;
  • un ensemble de ramifications, ou arborescence,correspondant aux idées principales (mots simples illustrés par une image si nécessaire); chaque branche comportant une couleur différente;
  • au bout de chaque branche, les rameaux représentent les sous-idées;
  • la lecture se fait dans le sens des aiguilles d’une montre.

carte mentale

Elle peut être réalisée avec un papier et un crayon ou au moyen de logiciels de mind mapping qui sont nombreux et faciles d’utilisation.

Quels en sont les grands principes?

Elle repose sur quatre principes:

  • La dégrammaticalisation permet de visualiser des mots clés et d’intégrer l’information plus rapidement ;
  • La projection assure une projection des idées sur un papier ou un écran et pousse à réfléchir sur leur organisation ;
  • La dimension spatiale libère du texte, du linéaire pour passer à une perception à la fois globale et détaillée ;
  • la mise en images restitue un nombre important d’informations facilement mémorables : 1 image vaut 1000 mots !

Dans quels cas l’utiliser ?

De nombreuses applications sont possibles:

  • le résumé d’un sujet,
  • la synthèse: structurer et synthétiser des idées,
  • la résolution de problèmes,
  • le brainstorming: rechercher des idées innovantes,
  • l’organisation d’évènements ou de projets,
  • la préparation d’une intervention orale ou d’une campagne de communication,
  • l’inventaire et la planification du travail, des choses à faire,
  • la prise de notes

carte mentaleQuels en sont les avantages?

La reproduction des processus créatifs du cerveau, à la fois multilatéraux et irradiants, facilite l‘association d’idées. La mémoire fonctionne par association, créant des liens entre les nouvelles notions et celles qui sont déjà acquises. C’est ainsi que se construit le savoir, en liant de nouvelles connaissances avec des anciennes.

  • Elle exploite le potentiel conjoint de nos deux hémisphères:
    • le droit (ordre, langue, logique et structuration) grâce à la structuration, la hiérarchisation ;
    • le gauche (créativité et imagination) grâce aux images, aux couleurs et aux formes.
  • Elle facilite la mémorisation, la vue étant le sens dominant d’une majorité de personnes.
  • Elle réconcilie la synthèse et l’analyse.
  • Elle clarifie la réflexion, grâce à l’organisation et la vision d’ensemble.
  • Elle favorise la concentration.

Quelles en sont les limites ?

Les projets complexes à l’arborescence trop développée peuvent s’avérer illisibles et inexploitables.

Outil subjectif, la compréhension par les tiers peut être difficile d’où l’intérêt de la construire de façon collective pour en réduire la subjectivité.

Méthode créative pour présenter ses idées stimulant la réflexion, la mémorisation, la structuration de la pensée et les associations entre différentes informations (concepts, idées…), la carte mentale est très adaptée à l’enseignement, à l’entreprise ou au domaine privé.

Bien que dégrammaticalisée, c’est une méthode d’apprentissage et de créativité très efficace.

Publicités