AMITIE(E)S TOXIQUES : comment les identifier et s’en libérer ?

A l’image des relations amoureuses, les amitiés évoluent avec le temps. Certaines peuvent prendre une tournure inadéquate ou destructrice, faisant plus mal que de bien. Tourner la page avec délicatesse et humilité n’étant pas toujours possible, définir et mettre et en place une stratégie de rupture peut minimiser les dégâts émotionnels et affectifs ultérieurs.

De quoi s’agit-il ?

Une amitié toxique est une relation amicale qui nuit au bien-être de l’un ou des deux ami(e)s.

Sachant qu’une relation amicale malsaine ne s’améliore que rarement avec le temps et que changer le comportement inadéquat d’une personne est une gageure, il importe dans un premier temps d’identifier les relations à caractère toxique.

Qu’est-ce qu’un(e) vrai(e) ami(e) ? 

Contrairement à la famille, nous choisissons nos amis.

Ils nous permettent d’être nous-mêmes en toutes circonstances, la relation s’inscrivant dans le temps. 

Un ou une vrai(e) amie, c’est quelqu’un qui:

  • est toujours là pour nous,
  • se réjouit de notre bonheur,
  • nous encourage
  • ne nous culpabilise pas et ne nous impose rien,
  • nous invite à sa table lors de son mariage et dans différentes occasions,
  • prend de nos nouvelles très régulièrement,
  • fait attention à nous sans émettre de jugements,
  • ne cherche pas à nous changer,
  • nous apporte du positif. 

Les vrais amis sont rares et restent longtemps dans nos vies alors que les copains ou les copines sont des relations agréables mais, superficielles et passagères.

Comment identifier une relation amicale toxique ?

Une amitié toxique est par nature difficile à identifier, car elle très proche d’une véritable amitié.

Une relation amicale malsaine se caractérise par: 

  • l’absence d’intérêts communs, voire des personnalités et des intérêts opposés;
  • la dispute ou le drame permanent: vous êtes en désaccord régulier, la relation devient agressive, vous êtes mal à l’aise ensemble;
  • l’irrespect, la critique systématique, le jugement biaisé, le rabaissement devant les autres ou la mauvaise langue dans votre dos;
  • la négativité, la déception, le mensonge voire la trahison;
  • la jalousie, la compétition et l’intérêt porté à votre conjoint;
  • une relation à sens unique: l’autre n’agit que par intérêt, demande des conseils personnels, ne s’intéresse pas à vous, ne se réjouit pas de votre bonheur, ne vous félicite plus, ne prend pas de vos nouvelles, ne vous invite plus;
  • l’envie de vous changer, de vous imposer sa vision ou ses choix;
  • la manipulation, la dépendance affective ou émotionnelle;
  • une mauvaise fréquentation qui vous entraine malgré vous vers vos plus mauvais côtés ou abuse de vos faiblesses et de vos failles.

Comment se sortir d’une telle relation ?

Si cette amitié vaut la peine d’être conservée, un peu de dialogue et de distance aidera à mieux la gérer. A défaut pour protéger sa santé, son bien-être et sa tranquillité, il est nécessaire de:

  • reconnaître le côté malsain de la relation;
  • poser des limites à la relation amicale;
  • prendre ses distances, espacer les contacts, éviter et esquiver au maximum l’ami(e) en question sans chercher la confrontation;
  • faire reconnaître par les autres l’attitude destructrice de la personne toxique;
  • mettre un terme général à la relation (réseaux sociaux y compris);
  • redéployer l’énergie consacrée à la relation dans des activités ou des personnes qui vous font du bien;
  • stopper le processus d’isolement, reprendre contact avec ses amis, sa famille, sa vie sociale d’avant (aller au cinéma, se balader, faire du sport, etc.);
  • apprendre de cette expérience et s’entourer de personnes positives, de vrai(e)s ami(e)s.

Les ami(e)s sont censés être des piliers, présents dans les bons et les mauvais moments, concourant à notre épanouissement. Rompre un lien amical devenu malsain peut se faire de façon douce et diplomatique ou de manière brutale. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de procéder, celle qui nous correspond le mieux s’imposera tout naturellement.

Publicités